Burundi : Maggy insulte le Président et les victimes Barundi depuis le Canada

Share Button
Mme Marguerite Barankitse, dit Maggy, est recherchée au Burundi pour manipulation d'enfants à commettre des actes terroristes. ( Photo: vidéo Radio Canada )

Mme Marguerite Barankitse, dit Maggy, est recherchée au Burundi pour manipulation d’enfants à commettre des actes terroristes. ( Photo: vidéo Radio Canada )

Au Canada, précisément dans les studio de Radio-Canada, ce lundi 2 novembre 2015, Mme Marguerite Barankitse, dit Maggy, qui appartient à l’ethnie HIMA au Burundi,  a insulté en direct à la Radio du Canada le très populaire Président africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre. Le Président du Burundi est le président des Barundi.  L’ambassade du Burundi au Canada, la diaspora et les associations de victimes du Génocide contre les Barundi vont exiger un droit de réponse, aux studio de Radio-Canada,  contre Mme Maguy, qui, quelques semaines auparavant, depuis le Rwanda, avait été accusée de mobiliser de force des jeunes réfugiés burundais des camps de réfugiés au Rwanda à rejoindre une rébellion contre le Burundi [ http://www.aljazeera.com/news/2015/07/burundi-refugees-lured-join-rebel-group-150724095201444.html ]. Mme Marguerite Barankitse est recherchée, notamment par la Justice burundaise pour ces faits de manipulations de jeunes qui s’adonnent à des actes terroristes ( jets de grenades sur des citoyens ou sur la police ) au Burundi en tuant des innocents. Une plainte du gouvernement du Burundi a été déposée à la Cour Pénale Internationale pour ces utilisations d’enfants  … 

2 victimes d'un jet de grenades des terroristes manifestants. Il s'agit de 2 jeunes paysans marchands ambulants de légumes. ( Vendredi 22 mai 2015 )

2 victimes d’un jet de grenades des terroristes manifestants. Il s’agit de 2 jeunes paysans marchands ambulants de légumes. ( Vendredi 22 mai 2015 )

A Bujumbura, mais aussi à travers tous les pays où vivent des Barundi ( la diaspora), les Barundi sont fâchés contre cette dame Hima burundaise qui, au même moment, a insulté la mémoire des 4,5 Millions de victimes Barundi ( Ganwa, Hutu, Tutsi, Twa, et autres ex. des Congolais, et des Tanzaniens ), qui ont vécu  pendant près de 40 ans ( 1965 à 2005 ), une des plus féroces et sanguinaires dictature que le Monde ait connu au 20ème siècle.

Les Barundi ont vécu, sous les 40 ans de Dictature militaire Hima ( Micombero, Bagaza, et Buyoya),  un Génocide-Régicide qui a décimé et exilé plus de 4,5 Millions d’entre eux :
– le Génocide – Régicide : http://burundi-agnews.org/genocide.htm ;
– les 40 ans d’exil des réfugiés Barundi : http://burundi-agnews.org/agnews_refugees.htm ;
– la guerre civile du Burundi :  http://burundi-agnews.org/guerre_civile_burundaise_1993_2003.htm ;
– et les camps de concentration du Burundi : http://burundi-agnews.org/ccburundi.htm .

Mme Marguerite Barankitse, dit Maggy, est recherchée au Burundi pour manipulation d'enfants à commettre des actes terroristes. ( Photo: vidéo Radio Canada )

L’Interview qui a scandalisé :   Mme Marguerite Barankitse, dit Maggy, est recherchée au Burundi pour manipulation d’enfants à commettre des actes terroristes. ( Photo: vidéo Radio Canada ) / novembre 2015

Mme Maggy, répondant à la question de Mme la journaliste qui lui demande pourquoi sa virulence contre le Burundi,  a dit, au lieu d’avouer sa motivation liée à son tribalisme,  que : “jamais il y a eu un régime aussi sanguinaire …“. Pour elle, le Régime démocratique que le Burundi connait depuis 2005 à nos jours est aussi sanguinaire ( pire ) que celui des HIMA.  Évidemment dans les associations de victimes du Génocide Regicide  contre les Barundi vivant au Canada, mais aussi à travers le monde, ces paroles ont été difficiles à entendre. Mme Marguerite Barankitse a blessé des millions de Barundi …

Pour les âmes sensibles parmi les victimes du Génocide contre les Barundi, AGnews prévient qu’il y a des passages difficiles dans cette interview qui  a scandalisé car elle fait mal  :

Mme Marguerite Barankitse a osé comparer les 170 000 réfugiés burundais qui ont fui, pris d’une peur panique,  les rumeurs diffusées par des radio et média ( occidentaux et locaux privés ) annonçant une guerre imminente ( ce qui est faux )  et  les 200 morts ( comprenant de nombreux Policiers en services et de nombreux jeunes insurgés terroristes manifestants manipulés lanceurs de grenades pratiquant les assassinats ciblés  ) que le Burundi connait depuis avril 2015 ( avec la Révolution de Couleur ou Tentative de changement de régime organisée par les USA [ http://burundi-agnews.org/sports-and-games/?p=18679  ], la France et la Belgique soutenus par des citoyens locaux comme elle ) en minimisant les 4,5 Millions victimes Barundi qui ont subi la fougue de la Dictature des Hima burundais ( Micombero, Bagaza, et Buyoya ).
Les victimes du Génocide Régicide contre les Barundi  s’offusquent ces derniers mois contre les tendances révisionnistes qui se font entendre du côté des opposants Hima burundais qui, avec les USA, la France, et la Belgique, ont tenté et échoué leur Coup d’état militaire le mercredi 13 mai 2015 au Burundi.

Au Burundi, le gouvernement et le Parlement s’apprêtent d’urgence à mettre en place une Loi condamnant le Génocide-Régicide qui a été commis par la Dictature des Hima burundais pendant les 40 ans de pouvoir ( Micombero, Bagaza, et Buyoya ) pour que plus jamais cela ne se reproduise. Cette loi,  en dépit du fait qu’elle sera d’un grand secours à la Commission nationale Vérité Réconciliation CVR,   permettra de faire front contre les actes révisionnistes, comme celle de Mme Maggy qui minimise le crime de Génocide  qu’ont commis les HIMA de son ethnie, au Burundi  pendant la Dictature contre les Barundi.  Le Burundi est un ancien vieux Royaume millénaire africain  – Ingoma Y’Uburundi – , situé dans la Région des Grands Lacs africains, d’où le fleuve mythique du  Nil prend sa source ( http://burundi-agnews.org/histoire_du_burundi.htm )

DAM, NY, AGNEWS, le mardi 3 novembre 2015.

Facebook Comments