Burundi : GUERRE HUMANITAIRE - L'Etat rejette le rapport insultant de OCHA ( Photo : Journal Burundi Eco 2018 )

Burundi : GUERRE HUMANITAIRE – L’Etat rejette le rapport insultant OCHA

Burundi : GUERRE HUMANITAIRE - L'Etat rejette le rapport insultant de OCHA ( Photo : Journal Burundi Eco 2018 )

Burundi : GUERRE HUMANITAIRE – L’Etat rejette le rapport insultant de OCHA ( Photo : Journal Burundi Eco 2018 )

GUERRE HUMANITAIRE, SECURITE – Après le HCR est ses chiffres farfelus, OCHA publie un rapport insultant l’ETAT du Burundi où il explique que 30% des Barundi ( 3,6 millions de personnes ) ont besoin d’assistance humanitaire.

Bujumbura, mercredi 21 février 2018 – M. NZOBONARIBA Philippe, Secrétaire Général du Gouvernement et Porte Parole du Gouvernement du Burundi, a rejeté en bloc le contenu du rapport du Bureau des Nations Unis pour la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA) sur le Burundi, dont la rédaction a été unilatérale (sans consultation de l’Etat du Burundi ) et ne reflétant pas la réalité du pays.
Ce rapport OCHA insulte l’ETAT du Burundi en expliquant que 30% des Barundi ( 3,6 millions de personnes ) ont besoin d’assistance humanitaire.

Voici la réponse de l’Etat du Burundi, le communiqué du gouvernement du Burundi :  http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2018/02/bdi_burundi_reponse_a_ocha_2018_govbi.pdf

Le Burundi regrette la Guerre Humanitaire  [ http://burundi-agnews.org/guerre-humanitaire/ ] que livre certains fonctionnaires onusiens occidentaux, en utilisant certaines institutions de l’ONU, comme OCHA ou le HCR [ http://burundi-agnews.org/afrique/burundi-tanzanie-le-hcr-bloque-le-retour-de-34-000-barundi/ ], dont le but est de présenter des argumentaires diplomatiques à des états prédateurs occidentaux ( FRANCE, BELGIQUE, et USA ), qui, actuellement, sont en GUERRE GEOPOLITIQUE contre la CHINE dans la Région des Grands Lacs Africains. Ces argumentaires humanitaires ont pour vocation à être utilisés au Conseil de Sécurité de l’ONU en vue de préparer une intervention militaire unilatérale au Burundi, sous un prétexte humanitaire, comme en Lybie ou en Syrie etc.
En mai 2015, ces mêmes états occidentaux ont tenté une REVOLUTION DE COULEUR contre le Burundi, un CHANGEMENT DE REGIME ,avec un COUP D’ETAT MILITAIRE RATE le mercredi 13 mai 2015.
A partir de 2020, en Afrique, démarreront les débuts des NOUVELLES ROUTES DE LA SOIE vers la CHINE, donc une NOUVELLE ERE ECONOMIQUE sur le tout continent africain…

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, mercredi 21 février 2018

Facebook Comments