Burundi : 80 policiers de la PNB certifiés par CPA.BU et ALARM ( Photo : ABP 2018 )

Burundi : 80 officiers de la PNB certifiés par CPA.BU et ALARM

GLOBALISATION, SOCIETE CIVILE, SECURITE – Christian Police Association of Burundi (CPA.BU) , succursale de l’ONG African leadership and reconcilition ministries (ALARM), vient de certifier 80 policiers de la Police Nationale du Burundi.

Burundi : 80 policiers de la PNB certifiés par CPA.BU et ALARM ( Photo : ABP 2018 )

Burundi : 80 policiers de la PNB certifiés par CPA.BU et ALARM ( Photo : ABP 2018 )

BUJUMBURA, Vendredi 28 septembre 2018 – Au Mess des officiers policiers de la Police Nationale du Burundi ( PNB ), sis au quartier 9 de la zone Ngagara,  S.E. SINDIMWO Gaston, Vice Président du Burundi, a assisté à la clôture de la semaine dédiée à la réflexion sur la contribution du policier chrétien à la bonne gouvernance, organisé par l’association Christian Police Association of Burundi (CPA.BU) avec l’appui de l’ONG African leadership and reconcilition ministries (ALARM).

La cérémonie a débuté par une prière dirigée par Mgr. NSHIMIYIMANA Déogratias de l’Eglise méthodiste libre, suivie de chants rendant grâce à Dieu.
Étaient présents quelques 80 policiers de la PNB; M. NITUNGA Servilien, représentant légal de CPA.BU ; et M. NTAKAVURA Serges, assistant du ministre en charge de la Sécurité publique, pour assister à cette 13ème édition débutée en 2015, sous la thématique : « Policiers chrétiens, ne vous conformez pas aux siècles présents ».

Burundi : 80 policiers de la PNB certifiés par CPA.BU et ALARM ( Photo : ABP 2018 )

Burundi : 80 policiers de la PNB certifiés par CPA.BU et ALARM ( Photo : ABP 2018 )

Au Burundi, en 3 jours, les 80 policiers ont pu bénéficier de diverses formations : leadership serviteur; citoyenneté et patriotisme ; lutte contre la corruption ; bonne gouvernance ; etc   . ALARM est présidée par son fondateur le Rwandais M. Musekura Celestin ( une victime du Génocide au Rwanda en 1994). Son Vice Président, M. HESBONE KANG’E, est Kénya. M. NYANDWI Jean Baptiste, est le responsable Burundi.

Dans la Tradition des Barundi, les jeunes sages et vigoureux Barundi des collines (IMISOZI), issue des Communautés -IMIRYANGO – vivant sur ces collines, assurés la sécurité des lieux, sur ordre des CHEFS ( BAMI COLLINAIRES ), représentants des ALLIANCES DES COMMUNAUTES SUR CES DIVERS COLLINES. Ces CHEFS COLLINAIRES (ABAMI Y’IMISOZI ) étaient rythmés sur – l’ORDRE DIVIN ou L’ORDRE DE L’UNIVERS – avec le MWAMI D’INGOMA Y’UBURUNDI, frère de KIRANGA-RYANGOMBE, représentant des Humains dans notre UNIVERS. Ces jeunes sages et vigoureux Barundi des collines avaient des métiers divers tels Chasseurs, forgerons, éleveurs, agriculteurs etc. Dans ce cas, ils étaient membres de la Corporation des métiers Barundi ou de production des Barundi, appelé HUTU. Ils étaient sous ce statut, des BAHUTU.
Mais lorsque ces jeunes sages et vigoureux Barundi des collines étaient mandatés par le CHEF DE LA COLLINE ( MWAMI COLLINAIRE ), ils devenait des GESTIONNAIRES JUSTE DE LA POLITIQUE SECURITAIRE DES BARUNDI. Ces jeunes sages et vigoureux Barundi des collines devenaient ainsi membre de la corporation des GESTIONNAIRES JUSTES BARUNDI, appelée TUTSI. Ces jeunes vigoureux Barundi des collines devenaient sous ce statuts, des BATUTSI.
Ces jeunes sages et vigoureux Barundi des collines burundaises accomplissaient quotidiennement le culte de KIRANGA-RYANGOMBE avec les IBISHEGU NYAKERE, permettant aux côtés DES ESPRITS PRESENTS Y’ABAKURU WA MBERE ( DES ANCÊTRES ) de glorifier ensemble IMANA (DIEU).

Ces jeunes sages et vigoureux Barundi des collines burundaises, sous statuts BATUTSI, étaient l’équivalent de la POLICE NATIONALE DU BURUNDI (PNB) aujourd’hui.
Les policiers de la PNB sont des GESTIONNAIRES JUSTES DE LA POLITIQUE SECURITAIRE DES BARUNDI ou DU BURUNDI.
L’association Christian Police Association of Burundi (CPA.BU) et l’ African leadership and reconcilition ministries (ALARM) font ils partis de LA POLITIQUE SECURITAIRE DES BARUNDI ? .

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, Mardi 2 octobre 2018

Facebook Comments