Burundi: 2014 sera dédiée à l’agriculture…

Share Button
M. Déogratias Niyonkuru, secrétaire général de l’Adisco (Appui au développement intégral et à la solidarité sur les collines)

M. Déogratias Niyonkuru, secrétaire général de l’Adisco (Appui au développement intégral et à la solidarité sur les collines)  (Photo : igihe.bi)

La société civile du Burundi se prépare à l’année internationale de l’agriculture  “2014”, ainsi décidée par les Nations Unis – ONU – …

M. Déogratias Niyonkuru, secrétaire général de l’Adisco (Appui au développement intégral et à la solidarité sur les collines), accorde beaucoup d’importance à cet évènement, car le Burundi est un pays majoritairement d’agriculteurs (à plus de 90%).  La particularité de l’agriculture burundaise est qu’elle assise sur une politique basée sur la pratique de l’émiettement des terres.  Ainsi, la production agricole reste minime …  
Selon M. Niyonkuru, il faudrait pouvoir mettre en place des conseils techniques  et  mettre à disposition plus de  terres cultivables pour  augmenter  la production agricole  au Burundi.
M. Niyonkuru  d’ADISCO propose à  l’Etat de  mettre en place  un cadre national  permettant –  un dialogue national – rassemblant  divers partenaires avec les agriculteurs Barundi .  Ainsi des propositions  concrètes, sorties  de ce cadre,  permettront d’accroitre la productivité agricole du pays.  De plus, l’Etat devra garantir  des subventions dans le secteur agricole pour aider les agriculteurs à s’adapter.

Finalement, l’année culture 2014 amène au Burundi un vrai débat de fond  pour l’avenir de l’agriculture du pays afin de gagner la bataille contre l’insécurité alimentaire chronique.

DAM, NY, AGNEWS, le 4 octobre 2013

Facebook Comments