Burundi: Mme Concilie NIBIGIRA conduira l'UPRONA aux élections 2015

Share Button
L'UPRONA en Congrès "Etats Généraux"  ( Photo : igihe.be )

L’UPRONA en Congrès “Etats Généraux” ( Photo : igihe.be )

A Bujumbura, ce dimanche 27 juillet 2014, l’ancien parti unique sous la Dictature – l’UPRONA – était en réunion congrès, appelée –  États-généraux – . Il s’agissait d’élire  ses nouveaux organes provisoires jusqu’à la fin des élections prévues en 2015 .
L’idée étant de mettre en ordre de bataille l’équipe qui mènera le parti UPRONA aux élections de 2015.

Mme Concilie NIBIGIRA, fille issue du clan dynastique des derniers  rois (Bami) Barundi,  sera la présidente légale du parti UPRONA.
C’est elle qui portera le flambeau de l’UPRONA. Depuis 1965, il s’agit d’une première au Burundi. Car l’UPRONA, ancien parti des Monarchistes Barundi ( dont les leaders étaient le Muganwa -Prince-  Rwagasore, Mirerekano, Ngendadumwe, Bamina, Benyuje etc. )  était  passé, pendant la Dictature  de 1966 à 2005,  aux mains des Bahima burundais ( Micombero, Bagaza, et Buyoya). C’est peut-être un tournant qui se joue au sein de cette formation politique en ce moment.
La Muganwakasi (Princesse) Rosa Paula Iribagiza ( la fille du Mwami Mwambutsa IV et sœur du Muganwa Rwagasore et du Mwami Ntare V –  Ndizeye –  ) ne s’était pas trompée. Elle  etait aujourd’hui à ce rendez-vous historique …

Mme Concilie NIBIGIRA - L'UPRONA en Congrès "Etats Généraux"  ( Photo : igihe.be )

Mme Concilie NIBIGIRA – L’UPRONA en Congrès “Etats Généraux” ( Photo : igihe.be )

Au Burundi, la fièvre des élections démocratiques de 2015 a déjà commencé. Dans certains partis, on lutte à mort pour se positionner. Certains vont jusqu’à jeter même des grenades devant les demeures des adversaires … A l’UPRONA, le leadership à l’approche des scrutins de 2015  est convoité par 2 camps : celui de Mme Concilie NIBIGIRA; et de l’autre, celui de M. Charles Nditije ( un proche de l’ancien dictateur BUYOYA ). Apparemment, le messe semble dite ( à suivre donc …).
Ces derniers mois, ce combat de chefs au sein de l’UPRONA a causé de nombreuses perturbations aux seins des institutions burundaises. Car l’Uprona fait parti de la coalition gouvernementale actuellement au pouvoir au Burundi.

 ( Vidéo : telerenaissance.bi )

Dans le paysage burundais, l’UPRONA est la 3ème force politique, après le CNDD-FDD et le FNL (opposition burundaise). Il représente un poids électoral [Pe] de 7,86 % (voir élections démocratiques de 2010) contre  64% pour le CNDD-FDD et  16,4% pour le FNL.
Pour rappel, le régime dictatorial burundais -UPRONA- ( Micombero, Bagaza, Buyoya) a fait en près de 40 ans de règne plus de 4,5 Millions de victimes Barundi: Le fameux génocide-régicide contre les Bahutu Barundi. Cette réalité fait que de nombreux Barundi s’éloignent encore beaucoup de cette formation politique …

DAM, NY, AGNEWS, le 28 juillet 2014

Facebook Comments