Burundi : L'enterrement digne des victimes du génocide-régicide ( Photo : ikiriho 2018 )

Burundi : L’enterrement digne des victimes du génocide-régicide

HISTOIRE, GENOCIDE, REGICIDE – La Commission Vérité et Réconciliation ( CVR ) au Burundi veut commencer à enterrer dignement les victimes Barundi du génocide-régicide Burundais, commis par la Belgique, avec la complicité des HIMA burundais et la France.

Burundi : L'enterrement digne des victimes du génocide-régicide ( Photo : ikiriho 2018 )

Burundi : L’enterrement digne des victimes du génocide-régicide ( Photo : ikiriho 2018 )

BUJUMBURA, Jeudi 4 octobre 2018 – M. NINZIZA Clément Noah, Vice-président de la Commission Vérité et Réconciliation ( CVR ) au Burundi , a annoncé que les ossements des victimes du Génocide – Régicide burundais [ http://burundi-agnews.org/genocide.htm ], retrouvés dans des fosses communes récemment par la CVR, vont pouvoir bénéficier de cérémonies d’enterrement digne qui seront organisés bientôt à travers le pays.
Voici ses propos précis recueillis par les confrères d’IKIRIHO.BI : “La Commission Vérité et Réconciliation va débuter dès ce mois d’octobre les cérémonies d’enterrement dans la dignité des restes humains déterrés récemment dans des fosses communes éparpillées dans le pays. Le travail d’enterrement dans la dignité des restes humains va commencer par le site de Kamenge puis Mabanda, Rusaka, Bugarama et Kivyuka en ptovince Bubanza“.

Le Burundi a subit un Génocide Régicide commencé depuis 1959 ( Décret intermédiaire du Colon Belge – http://burundi-agnews.org/histoire/burundi-le-2eme-coup-detat-belge-de-1959-a-destitue-mwambutsa-iv/ ) et terminé en 2005 ( Fin des Régimes HIMA – Micombero, Bagaza, Buyoya -, instaurés au Burundi avec l’aide des Colons Belges et Français depuis 1965-66 ).
La Dictature des HIMA burundais ( Micombero, Bagaza, Buyoya ), en près de 40 ans de pouvoir ( 1965-66 à 2005 ), a fait plus de 4,5 Millions de Victimes Barundi : Le génocide-régicide du Burundi [ http://burundi-agnews.org/genocide.htm ; http://burundi-agnews.org/ccburundi.htm ; http://burundi-agnews.org/agnews_refugees.htm ].

Le Régicide, concrétisé par le Hima Micombero entre 1965-1966, était la conception de la Belgique coloniale, appuyée par la France de Foccard. En septembre 1960 [ http://burundi-agnews.org/histoire/burundi-le-2eme-coup-detat-belge-de-1959-a-destitue-mwambutsa-iv/ ], à la conférence de Bruxelles, la Belgique fait voter un amendement au décrèt de décembre 1959 explicitement ANTI-MONARCHIQUE. Dès 1929 [ http://burundi-agnews.org/histoire/burundi-le-1er-coup-detat-belge-de-1929-ethnicise-les-barundi/ ], le Résident Belge DEFAWE explique au gouverneur général du Congo belge, qui souhaitait une suppression pur et simple de l’institution du MWAMI dans l’Urundi, et posait la question de savoir si cela occasionnerait des remous sociaux. Le Résident Belge DEFAWE expliqua, concernant Feu MWAMI MWAMBUTSA et son institution, que ” sur le plan pratique, il est inutile de supprimer un roi sans pouvoir réel. Toutes les décisions importantes sont prises par le Conseil de régence présidé par le résident, qui, souligne-t’il, -fut et reste le mwami véritable -” (*).
Voilà le mobile du régicide de 1965-66 au Burundi. Le dictateur Hima Burundais MICOMBERO exécuta le dernier fils du MWAMI MWAMBUTSA le samedi 29 avril 1972, feu NDIZEYE Charles ( NTARE V ).

(*) Le Burundi, sous administration belge, Joseph Gahama, ACCT KATHALA C.R.A.,1983, p.81 – M. Gahama, l’auteur, tire ce témoignage de “A.P.R.B. Lettre CB n°968/5.11 du résident Defawe au gouverneur général du Congo belge, Kitega, le 2 mai 1929”.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, Jeudi 4 octobre 2018

Facebook Comments