Burundi: La CNVR arrive en adoption au Parlement

Share Button
Avec le CNVR,  le Tambour du Burundi devra appaiser les âmes Barundi.

Avec le CNVR, le Tambour du Burundi devra appaiser les âmes Barundi.

Un projet de loi, élaboré par le gouvernement du Burundi, sur la Commission Nationale Vérité Réconciliation (CNVR) arrive au Parlement du Burundi.

Le processus de justice transitionnelle au Burundi consiste à mettre en place un système judiciaire après une longue période dictatoriale qui a duré près de 40 ans.

La dictature des Bahima [1] du Burundi (Micombero, Bagaza, et Buyoya) a fait plus de 4.5 Millions de victimes Barundi. On parle du génocide-régicide commis contre les Bahutu du Burundi [2], comprenant les Batutsi [3] et les Baganwa.
Le processus de CNVR va essayer de réconcilier la population burundaise, soit les Bahutu et les Batutsi avec les Bahima, suite à la Dictature.

A quoi cela consiste, il faudra revenir sur : le Génocide/Régicide ; la guerre civile burundaise ; les camps de concentrations, et les déplacés. On parlera des conséquences tels : la réintégration des réfugiés ( 40 ans de vie comme réfugiés); et des nombreux conflits fonciers que l’on rencontre aujourd’hui au Burundi.

La loi sur la CNVR au Burundi, s’inspirant fortement de la CNVR en Afrique du Sud où le système d’apartheid des Blancs avait été mise en cause, elle aussi va se focaliser sur le système dictatorial mise en place par les Bahima burundais depuis l’indépendance du Burundi à la suite de la colonisation.

DAM, NY, AGNEWS, le 15 décembre 2012

Facebook Comments