L’équipe de la CVR prête à inhumer des restes à Makamba ( Photo : ikiriho 2017 )

Burundi / Genocide : La CVR a trouvé 1 fosse commune à Mabanda,MAKAMBA

Share Button
L’équipe de la CVR prête à inhumer des restes à Makamba ( Photo : ABP 2017 )

L’équipe de la CVR prête à inhumer des restes à Makamba ( Photo : ABP 2017 )

GENOCIDE, REGICIDE, JUSTICE – La Commission Vérité et Réconciliation (CVR) a trouvé 1 fosse commune,   suite aux travaux effectués sur la RN11, avec une centaine de corps d’individus dans la commune Mabanda à MAKAMBA, victimes sans doute du GENOCIDE REGICIDE contre les BARUNDI commis par les REGIMES MILITAIRES HIMA, entre 1965-66 à 2005.

A Makamba, commune Mabanda, mercredi 13 septembre 2017, Mme Nicayenzi Libérate, commissaire de la Commission Vérité et Réconciliation (CVR), accompagnée de M. Niyonkuru Gad, gouverneur de la province de Makamba, a informé, à la presse, qu’une fosse commune, avec des restes humains de plus d’une centaine de personnes,  avait été trouvée au mois d’août 2017, près du Bureau communal de Mabanda lors de travaux effectués par des ouvriers  creusant des caniveaux près du tronçon routier relevant de la RN11 (Route nationale numéro 11) reliant les communes de Mabanda et de Kibago.

Selon Mgr Nahimana Jean-Louis, Président de la CVR burundaise, se basant sur le travail déjà entrepris par l’Association pour la mémoire et la protection de l’humanité contre les crimes internationaux (AMEPCI), il y aurait plus de 2.500 fosses communes au Burundi.  En toute vraisemblance, il s’agirait des victimes Barundi du Génocide Régicide commis par les Régimes militaires HIMA successifs ( Micombero,Bagaza,et Buyoya ) entre 1965-66 à 2005 – au Burundi.

L’équipe de la CVR prête à inhumer des restes à Makamba ( Photo : ikiriho 2017 )

L’équipe de la CVR prête à inhumer des restes à Makamba ( Photo : ikiriho 2017 )

Un travail d’exhumation des restes humains ensevelis dans cette fosse commune à Makamba a été entrepris par des experts, regroupant des agents des ministères burundais de l’Intérieur et de la Santé ; des policiers de la protection civile et judiciaire; ainsi que des bénévoles de la Croix Rouge du Burundi. Ces restes seraient sans doute, selon ces derniers, ceux de BARUNDI tuées en 1972, par les milices HIMA burundaises, équipées de machettes et d’épées ( trouvées dans la fosse à côté des ossements des corps ) , encadrées par les militaires du dictateur HIMA Michel MICOMBERO.

La province de Makamba a été parmi les plus touchée lors du Génocide de 1972 et pendant la Guerre civile commencé en 1993, suite au Coup d’Etat militaire HIMA [1][2] contre Feu NDADAYE Melchior ( 1er Président démocratiquement élu au Burundi ), et terminé en 2005 ( ou 2008, date à laquelle le dernier groupe armé a signé les accords de cessez-le-feu ). Les collines de Makamba ont été sérieusement ravagées. Selon Mme Nicayenzi, de multitudes fosses communes sont en cours d’identification dans cette province.
Il serait intéressant d’ajouter les données de la Commission Nationale Terres et autres Biens (CNTB), pour la province de MAKAMKA, pour confirmer que bons nombres de Barundi, habitants de Makamba, tués en 1972 et entre 1993 à 2005, par les Régimes HIMA burundais, ont été spoliés de leurs biens mais aussi de leurs identités pour certains.

Le Burundi a subi une Dictature militaire HIMA féroce entre 1965-66 à 2005, qui a fait plus de 4,5 Millions de Victimes BARUNDI : le Fameux GENOCIDE REGICIDE contre les BARUNDI, commis par les REGIMES HIMA BURUNDAIS [ http://burundi-agnews.org/genocide.htm ; http://burundi-agnews.org/ccburundi.htm ; http://burundi-agnews.org/agnews_refugees.htm ].
La CVR au Burundi enquête sur cette époque du passé du pays, en commençant dès 1962 lors des prémices d’installation de ces REGIMES HIMA soutenus par la FRANCE ( et les USA ) jusqu’en 2008, date à laquelle le dernier groupe armé (le FNL-PALIPEHUTU ), suite à la GUERRE CIVILE OPPOSANT BARUNDI AU REGIME HIMA DU MAJOR BUYOYA [ http://burundi-agnews.org/guerre_civile_du_burundi_1993_2003.htm ], a signé les accords de cessez-le-feu.
Les Barundi sont un des seuls peuples au monde à s’être débarrassés, seuls, d’une dictature militaire imposée par le Néocolonialiste, ancêtre du Colonialisme et de l’Esclavage, responsable de plus de 250 Millions de victimes africaines.

Notes :
[1] Burundi: Hima, Muhima, Bahima, et le Hamitisme., http://burundi-agnews.org/afrique/burundi-hima-muhima-bahima-et-le-hamitisme/
[2] Burundi : L’allergie des HIMA à la Démocratie Africaine, http://burundi-agnews.org/afrique/burundi-lallergie-des-hima-a-la-democratie-africaine/

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le samedi 11 novembre 2017

Facebook Comments