Burundi: Déclenchement du Génocide de 1972 contre les Barundi Bahutu

Share Button
Le Génocide-Régicide du Burundi 1972

Le Génocide-Régicide du Burundi 1972

Le 43ème anniversaire du Génocide Régicide de 1972 contre les Bahutu Barundi réalisé par les Hima burundais, soutenus par le France

Les Barundi ont commémoré ce mercredi 29 avril 2015 le 43ème anniversaire du Génocide Régicide de 1972 : http://www.burundi-agnews.org/genocide.htm  . Cette année là, ce sont  plus de 1,5 Millions de Barundi Bahutu qui ont, soit été assassinés ou se sont exilés en RDC Congo ( ex-Zaïre), au Rwanda, en Tanzanie, et ailleurs en Europe, en Amérique, en Asie et en Australie. La population du Burundi, à cette époque, était composé de 3 Millions de Burundais. Ce génocide, de très grand ampleur car plus de la moitié  des habitants du Burundi ont été affecté,  avait été réalisé par la Dictature militaire Hima de  Michel MICOMBERO, soutenu par la France.  Ce fut le 1er Génocide des Grands Lacs africains.

Une des premières photos des massacres du Burundi: ce camion rempli de cadavres. (Source: La Libre Belgique,29-05-1972)

Une des premières photos des massacres du Burundi:
ce camion rempli de cadavres.
(Source: La Libre Belgique,29-05-1972)

Avril 1972 : Le Génocide-Régicide du Burundi

Avril 1972 : Le Génocide-Régicide du Burundi

Le samedi 29 avril 1972, au Sud du Burundi,  2 ministres Hima du gouverment Micombero organisent un meeting à Nyanza-Lac, non loin du bord du lac Tanganyika.  Au cours de ce meeting,  ces derniers font distribués des tracts destinés à répandre la peur au sein de la population burundaise (des rumeurs) et provoquer la suspicion les uns (les Barundi) envers les autres(les Hima ou Bahima). Leur idée est de provoquer, puis ensuite de demander à l’armée Hima du Dictateur Micombero d’intervenir … C’est qui arrive, dès la fin de ce meeting, il y a une peur tenace, causant une révolte, dans toute la région du sud du pays. C’est le début du Génocide …

Ainsi, les Hima burundais commenceront leur programme d’extermination contre les Barundi, appelés HUTU ou BAHUTU, mot à consonance péjorative en Kirundi (langue du Burundi),  par le Colon (ou la géopolitique en générale) en vue de les diminuer dans leur être.
Les Hima burundais, malgré leur prise du pouvoir par Coup d’Etat en 1965 avec l’aide de la France,  au niveau du statut social, ne contrôlaient pas l’économie du pays.
La révolution Hima burundaise de 1965, ayant mis fin au Royaume millénaire des Barundi – Ingoma y’Uburundi – , n’avait pas totalement réussi, à part aux niveaux militaire et politique. Et même là, il leur faudra, aux Hima burundais, organiser encore une purge au niveau militaire (officiers) et politique ( cadres) en 1969.
1972, le Génocide Régicide a pour objet premier la spoliation des biens et des terres des familles richissimes Barundi par les Hima burundais. Historiquement ( http://www.burundi-agnews.org/histoire_du_burundi.htm ), ces familles richissimes Barundi sont les notables Barundi, c’est à dire les vrai BATUTSI ou TUTSI culturelles chez les BARUNDI, que les Colons Belges depuis 1931 (Cfr. Réforme administrative) ont  rendu HUTU. La plupart de victimes de 1972 avait leurs parents qui avaient déjà été assassinés en 1965 lors de la mise sous terre du  Royaume millénaire des Barundi Ingoma Y’Uburundi  par les Bahima.
1972, c’est la prise en main de l’économie burundaise par les Bahima burundais. C’est une véritable razzia qui prendra près de 3 mois …

DAM,NY,AGNEWS, le jeudi 30 avril 2015

Facebook Comments