M. Joseph Iteriteka, gouverneur de Cibitoke ( Photo : Vice Présidence 2016 )

Burundi : La gestion des dégâts des pluies diluviennes à Cibitoke


Warning: Illegal string offset 'filter' in /home2/wab22q0aa3tu/public_html/wp-includes/taxonomy.php on line 1409
Share Button
M. Joseph Iteriteka, gouverneur de Cibitoke ( Photo : Vice Présidence 2016 )

M. Joseph Iteriteka, gouverneur de Cibitoke ( Photo : Vice Présidence 2016 )

ENVIRONNEMENT, SECURITE – De nombreux dégâts matériels à Cibitoke, suite à des pluies diluviennes violentes : destruction de maisons, d’églises, et de salles de classe.

A Cibitoke, au Nord-Ouest du Burundi, jeudi 18 janvier 2018, M. Iteriteka Joseph, Gouverneur de la province Cibitoke, a organisé une réunion d’urgence des comités mixtes de sécurité et ceux de la plateforme provinciale de réduction et gestion des risques et catastrophes, afin de réagir face aux dégâts des pluies torrentielles qui se sont abattu dans la localité, causant : 1 / aucune victime humaine heureusement; mais 2/ la destruction de 369 maisons, 5 églises, et 4 salles de classe sur les collines Cibitoke, Kagazi et Rusiga de la zone Cibitoke, en commune Rugombo.

Le gouverneur Iteriteka préconise comme actions :
A) la solidarité communautaire ( la collecte, auprès des ménages et des services publics et privés, des aides en vivres et non vivres pour assister les victimes; l’appel aux autres communes pour venir en aide aux victimes; et de consacrer, au niveau de la province, les Travaux de Développement Communautaire (TDC) du samedi 20 janvier 2018 au curage pour évacuer l’eau stagnante dans les quartiers ) ; et B) la réparation des dégâts ( le curage des caniveaux ; la canalisation urgente par la société GETRA des eaux collectées autour de ses pavées; et la sollicitation à l’ETAT -Ministère de la solidarité – de tôles et autres matériaux de constructions pour la réhabilitation des maisons et des infrastructures détruites).

La Démocratie Communautaire. (Images : AGNEWS Burundi )

La Démocratie Communautaire. (Images : AGNEWS Burundi )

Au Burundi, -dans la démocratie communautaire anciennehttp://burundi-agnews.org/afrique/burundi-democratie-occidentale-ou-communautaire/  ]-, le gouverneur était le représentant élu par le Conseil de Province, regroupant les chefs des clans – MAJORITAIRES – possédant le plus grand nombre de familles et d’ITONGO (parcelles) dans la localité. Souvent le Gouverneur était le Chef du clan majoritaire dans la province. Sa fonction était de faire régner l’ORDRE dans sa localité, au nom de la Communauté Barundi et du MWAMI d’INGOMA Y’UBURUNDI (le Royaume du Burundi), de manière VRAI, JUSTE et HARMONIEUSE.

La philosophie Barundi ( Photo : AGNEWS 2018 )

La philosophie Barundi ( Photo : AGNEWS 2018 )

Aujourd’hui, le gouverneur, dépendant des Ministères burundais de l’Intérieur et de la Sécurité publique. Il a un rôle équivalant du fonctionnaire de l’ETAT ( bien que c’est le parti politique majoritaire qui le désigne ), d’où il fait parti de la corporation des gestionnaires Barundi, appelée dans la tradition TUTSI.
Le rôle du gouverneur M. Iteriteka Joseph est donc de gérer, cet incident, avec JUSTESSE, selon les lois nationales : de  POLITIQUES DE PROTECTION CIVILE ET DE GESTION DES CATASTROPHES NATURELLES DU BURUNDI; de la POLITIQUE D’URBANISATION; de la POLITIQUE DE SOLIDARITE NATIONALE ;  etc.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le lundi 22 janvier 2018

Facebook Comments