Burundi: Destruction de maisons près de la rivière NYABAGERE

Share Button

bdi_riviere_nyabagerePour éviter des conflits futurs de plusieurs natures, le Ministère de l’environnement du Burundi agit préventivement.

Vendredi, en Commune de NGAGARA, à BUJUMBURA Mairie, le Ministre de l’Environnement et de l’Aménagement du Territoire, M. Jean Claude NDUWIMANA a fait démolir les constructions anarchiques érigées aux abords de la rivière NYABAGERE.

Le Ministère de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire  s’est coordonné avec la direction de l’urbanisme pour procéder à la démolition de 4 maisons et 1 clôture précisément aux quartiers 8 et 9 de la commune urbaine de NGAGARA. Dans ces quartiers, certains propriétaires sans aucun papier officiel nécessitent pas à construire.

Au Ministère, on répète que le respect de l’environnement passe par le respect de l’aménagement du territoire.
Les habitants du coin, eux, disent que l’Etat agit sur ordre d’investisseurs qui souhaitent acquérir ces lieux.
Mais le gouvernement insiste  qu’il s’agit d’une mesure prise pour protéger les berges des rivières traversant la capitale de Bujumbura.  Or caméra, on avoue aussi que c’est une question d’équilibre entre des intérêts économiques, le  droit au logement à une population urbaine de plus en plus importante, la sécurité et la santé des habitants de ces environs,  et  le droit à la Nature de pouvoir exister pour le bien de tous.

Bref,  le fait, pour le Ministère de l’environnement burundais,  de devoir faire respecter ces règles d’aménagements permet de pouvoir éviter dans un futur proche des conflits d’ordre sociaux, juridiques, démographiques et écologiques.

DAM, NY, AGNEWS, le 18 août 2013

Facebook Comments