Burundi: Défrichement du boisement domanial de REMERA

Share Button

KibiraDes habitants de Muramvya détruisent volontairement le boisement domanial de REMERA …

Vendredi dernier, à Muramvya, des familles ( en l’occurrence de la tribu des pygmées BATWA )  résidant dans le village de la colline MURAMBI qui se servent du boisement domanial de REMERA en commune de MURAMVYA pour se chauffer, cuisiner, et vendre clandestinement du bois, ont été arrêtés par les autorités administratives locales.

Ces familles exploitaient illégalement le charbon à partir du bois coupé dans le boisement protégé de REMERA où plus de 4 hectares ont été détruits.  Deux individus par ces derniers ont été conduits aux cachots du Chef-lieu de la province de MURAMVYA.

Mais la réponse judiciaire ne semble pas suffire …  Le Ministre en charge de la modernisation de la gestion du territoire est interpellé par ce type de conflits dans les rapports écologiques et démographiques.  La pression de la population entraîne la dégradation de l’environnement.  Il devient urgent d’apporter à ce type de question  des réponses adéquates.  Les  progrès techniques, un nombre important et  suffisants fertilisants aideraient peut-être à  éviter l’effet des défrichements au détriment des forêts ou des réserves naturelles…

DAM, NY, AGNEWS, le 25 juin 2013

Facebook Comments