Burundi: Une éducation pour tous après un apartheid scolaire

Share Button

L'éducation pour tous après un apartheid scolaire.

La bonne nouvelle au niveau de l’enseignement est que l’école fondamentale débutera l’année prochaine au Burundi. C’est ce que confirme  le ministre de l’enseignement primaire et secondaire. Le Burundi fait parti de l’EAC ( Communauté Est Africaine) et son système éducatif  va désormais s’adapter au  marché du travail dans la région.
Mais ce qui intéresse en ce moment, c’est ce phénomène social particulier qui donne des larmes à certains parents dans les collines burundaises. Car  la majorité des parents barundi n’ont pas pu étudier jadis. Aujourd’hui, ce qui a évolué c’est que  leurs enfants vont à l’école …
Ce qu’il faut savoir …  C’est que la Dictature des Bahima burundais (Micombero, Bagaza et Buyoya), qui a fait près de 4.5 millions de victimes parmi les Bahutu Barundi (Batutsi et Baganwa compris) en 40 ans de règne, a  aussi pratiqué l’ “Apartheid Scolaire”… La fin de la guerre civile burundaise en novembre 2003, avec la victoire des démocrates Barundi et l’accession  du pouvoir démocratique  du CNDD-FDD  en  2005, conduite par S.E. Nkurunziza Pierre, Président du Burundi,  ont  changé la donne…
En tous cas au niveau de l’enseignement primaire voici ce qu’en dit UNESCO : ” La suppression des frais de scolarisation depuis 2005 a permis un grand nombre d’enfants d’accéder à l’école”.

enlightened A titre informatif, AGnews donne des chiffres.

 

– Nombre d’écoliers  à l’écoles  primaires:
175 856 écoliers(1980-1981)
437 154  écoliers(1993-1994)
453 746  écoliers(1996-1997)
1 603 100 écoliers(2009-2010)
1 896 882 écoliers(2010-2011)
– Concours Nationales :
80 584 écoliers (1990-1991)
93 900 écoliers (1993-1994)
66 803 écoliers (1996-1997)
150 000 écoliers (2006-2007)
198 229 écoliers  (2009-2010)
208 484  écoliers(2010-2011)
– Nombres d’écoles :
1323 écoles primaires(1990-1991)
1165  écoles primaires(1993-1994)
1128 écoles primaires (1996/1997)
3118 écoles primaires(2009-2010)

– Taux Brut de scolarisation (TBS) au Burundi

Burundi Afrique   (Moyenne)
(1960/1970) 43,20%
(1970/1979) 52,50%
(1971/1972) 41,70% (Avant le Génocide des Bahutu Barundi en 1972-)
(1980/1989) 79,50%
(1980/1981) 29%
(1990/1991) 72,5% L’effet de la mise en œuvre de la double vacation commencé en 1981(sous le Dictateur Bagaza)
(1994/1995) 44,72%
(1995/1996) 42,85% 76,80%
(2006/2007) 114%
(2007/2008) 123,5%
(2009/2010) 130,4%
(2010/2011) 123%
– Index de l’éducation ( Calculs du BRDH)
1980 / 0.090
1990 / 0.171
1995 / 0.186
2007 / 0.310
2008 / 0.327
2009 / 0.348
2010 / 0.353
2011 / 0.353

Ce sont les congés de Paques qui s’annoncent et les petits écoliers Barundi  ne sont nullement au repos. En effet, un grand nombre parmi ces derniers  se préparent  au Concours National qui aura lieu dans un mois …  Ce Concours National  permet  aux écoliers d’accéder de l’école primaire à l’enseignement secondaire public. Il  date depuis l’indépendance du Burundi.
De plus, les  petit(e)s Barundi  sont devenus en quelques années,  depuis l’arrivée en 2005 de S.E. Nkurunziza Pierre (Président du Burundi ), quasi les plus formés  en linguistique parmi les enfants de  toute l’Afrique.
Le Burundi est parmi  les  quelques  pays au monde  qui offre la gratuité de la scolarité à l’école primaire depuis 2006.   Les petits écoliers Barundi n’ont pas de  frais de scolarité. Ils ont la particularité  désormais d’étudier dès leurs jeunes âges  4 langues ,ainsi que des cours d’éducation civique et humaine… L’Etat du Burundi les préparent au Monde Globale …
Leur langue d’enseignement est le Kirundi. Les jeunes Barundi apprennent tout au long des primaires : le Swahili ( important pour la Région EAC / CEPGL);  l’Anglais ( langue internationale et mondiale);  et le Français ( langue des pays de la Francophonie).
Chaque année, les élèves des classes de dernière année primaire doivent passer un Concours National.  Et cela fait couler de plus en plus de larmes  à l’intérieur du pays.  Mais il s’agit de larmes de joie des parents … Pour bien réussir à cet examen, les petits écoliers Barundi  profitent souvent des vacances de Pâques pour bien se préparer.  Au passation du Concours National édition 2011 en mai 2011, les candidats  étaient au nombre de 208 484  écoliers  qui concouraient dans  3390 classes à travers  tout le pays.
L’engouement pour la scolarisation des jeunes barundi  et  plus particulièrement des filles est remarquable. On observe actuellement un rééquilibrage incroyable des indicateurs de scolarisation en faveur des enfants barundi et particulièrement  des filles ; – une amélioration des indicateurs de scolarisation ;et  – une augmentation substantielle de la part  des budgets alloués à l’éducation (14% en 2003, 25% en  2008).   L’objectif du gouvernement burundais de S.E. Nkurunziza Pierre  est d’atteindre l’éducation pour tous et de qualité avant 2015 … Ce qui est un pari déjà presque réussit !
DAM, NY, AGnews, le 5 Avril 2012.

 

Facebook Comments