Burundi : Une assistance pour 50 étudiants burundais en Chine ( Photo : ABP, IKIRIHO 2017 )

Burundi : Une assistance pour 50 étudiants burundais en Chine

Burundi : Une assistance pour 50 étudiants burundais en Chine ( Photo : ABP, IKIRIHO    2017 )

Burundi : Une assistance pour 50 étudiants burundais en Chine ( Photo : ABP, IKIRIHO 2017 )

EDUCATION, COOPERATION, CHINE – Une assistance financière pour 50 étudiants burundais en Chine.

A Bujumbura, ce mercredi 20 décembre 2017, M. Banyankimbona Gaspard, Recteur de l’Université du Burundi (UB), a signé, avec l’ambassade de la République de Chine au Burundi, une convention de partenariat pour une assistance envers 50 étudiants inscrits au master 2017-2018.

Cela permettra, à ces étudiants, qui sont actuellement en Chine, de recevoir chacun une assistance financière.

Burundi : Une assistance pour 50 étudiants burundais en Chine ( Photo : ABP, IKIRIHO    2017 )

Burundi : Une assistance pour 50 étudiants burundais en Chine ( Photo : ABP, IKIRIHO 2017 )

Au Burundi, autrefois, l’instruction consistait, pour les jeunes Barundi, comme chez d’autres peuples Africains de manière générale, entre 14 et 21 ans, à intégrer une des 4 corporations socio-économiques. Ces CORPORATIONS étaient à la fois – l’ECOLE d’aujourd’hui- mais aussi – l’EMPLOI ou le METIER – . Voici ces 4 corporations : 1/ HUTU : reprenant tous les métiers qui produisent pour le ROYAUME (l’ETAT), soit une CORPORATION DE PRODUCTION ( agriculteurs, éleveurs, chasseurs, commerçants, entrepreneurs, pécheurs, et artisans) ; 2/ TUTSI : regroupant les professions de CONFIANCE [5] liées au ROYAUME, une CORPORATION essentiellement DE GESTION ( guerriers, prêtres, médecins, savants, avocats, notables [ – comptable, conseiller du ROI, etc ] , grosso-modo la classe des FONCTIONNAIRES DE L’ETAT actuel ; 3/ ABASAFU ( DES SAVANTS CHERCHEURS , DES PROPHETES, DES BA TWA qui étaient des spécialistes de la FORÊT, de la NATURE, de L’ENVIRONNEMENT et du TEMPS ) : une CORPORATION de SCIENCE ( la Nature, l’Univers ) qui devait préserver l’HARMONIE ; et 4/ l’ETAT ou INGOMA ( chez les BARUNDI, du MWAMI – le Roi ), qui devait conduire la COMMUNAUTE BARUNDI en montrant le CHEMIN traversant l’UNIVERS et conduisant à DIEU ou IMANA ( Créateur de l’UNIVERS, chef de l’UNIVERS ).

Ainsi les métiers qui se proposaient aux JEUNES BARUNDI étaient ceux de la PRODUCTION, de la GESTION JUSTE ( Bonne gouvernance ), de la REGULATION de la SOCIETE DES BARUNDI.

DAM, NY, AGNEWS, le jeudi 21 décembre 2017

Facebook Comments