Mme Ndirahisha Janvière, Ministre burundaise de l’Education ( Photo : ABP 2017 )

Burundi : Les universités Barundi et leurs rayonnements

Mme Ndirahisha Janvière, Ministre burundaise de l’Education ( Photo : ABP 2017 )

Mme Ndirahisha Janvière, Ministre burundaise de l’Education ( Photo : ABP 2017 )

EDUCATION – Des enquêtes publiques sur les universités Barundi et leur rayonnement international.


A Bujumbura, vendredi 29 décembre 2017, Mme Ndirahisha Janvière, Ministre burundaise de l’Education, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, par communiqué, a informé les parents Barundi qui souhaiteraient envoyer leur enfants étudier à distance ou à l’étranger, que des enquêtes du Ministère, sont en cours pour leur permettre de savoir qu’elles sont les universités ou écoles supérieurs burundaises, qui sont reconnus à l’étranger ( en Europe, en Amérique, en Asie, en Océanie et même en Afrique ).

Par exemple, elle donne un exemple : « Madison International Institute and Business School » n’est reconnu par aucun organisme d’accréditation légal aux Etats-Unis d’Amérique.
Au Burundi, ces enquêtes du ministère burundais de l’Education sont des outils importants pour aider à évaluer le niveau universitaire burundais à travers le monde.

Les administratifs et les ministres Barundi sont considérés comme, étant de la corporation des gestionnaires Barundi, appelé TUTSI traditionnellement, dont la fonction est de gérer la société des Barundi de manière JUSTE, par exemples : en aidant à répartir justement la production générale du pays; en vérifiant que, aucun citoyen, ne meurt faim, ni de soif, dans sa demeure (ITONGO); et en sécurisant tout le pays du DESORDRE ( HIMA).   Chez les Barundi, c’est la corporation des SAVANTS-CHERCHEURS -ABAPFUMU- qui s’occupe du SAVOIR enseigné dans le pays.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, jeudi 4 janvier 2018

Facebook Comments