Burundi : CANKUZO dit non à la drogue, boissons prohibées, corruption et fraude ( Photo : ABP 2017 )

Burundi : Bilan 2017 – Bientôt l’ouverture de l’Université de Cankuzo

M. NJIJI Désiré, gouverneur de la Province Cankuzo

M. NJIJI Désiré, gouverneur de la Province Cankuzo

INSTITUTION, POLITIQUE, SOCIETE – Le Gouverneur de la province de Cankuzo présente son bilan 2017 – Bientôt l’ouverture de l’Université de Cankuzo.

A Cankuzo, ce dimanche 28 janvier 2018, en réunion, M. Njiji Désiré, Gouverneur de la province de Cankuzo, a exposé le bilan 2017 de sa province :
a/ 2ème national au niveau de l’évaluation des performances des communes ;
b/ une sécurité bonne en générale dans la province avec toutefois des cas de vols dans les ménages;
c/ un phénomène étrange de cas de suicides dans la commune Gisagara ;
d/ un grand nombre d’unions libres converti en mariage jusqu’à 93% ( 550 ménages en union libre comptent se marier dans les jours à venir);
e/ 15 salles de classes et 1 bloc administratif du campus universitaire Buhumuza ont été réalisés lors des Travaux de Développement Communautaire (TDC) [ http://burundi-agnews.org/tdc/ ];
f/ la 1ère université provinciale va ouvrir ses portes très bientôt;
g/ une diminution des cas d’abandons scolaire – Depuis le 2ème trimestre 2017 : 1500 abandons contre 11000 cas en 2016;
h/ 1 citoyen Burundais natif de Cankuzo vivant au Finlande a initié l’implantation des projets d’énergie éolienne à grande intensité dans la province.

Périodiquement, les gouverneurs burundais sont dans l’obligation de présenter leur bilan, en assemblée générale, en vue d’échanger sur la vie de leur province, mais surtout permettant au Ministère burundais de l’Intérieur, d’avoir un état des lieux précis dans tout le territoire burundais.

.

La Démocratie Communautaire. (Images : AGNEWS Burundi )

La Démocratie Communautaire. (Images : AGNEWS Burundi )

Au Burundi, -dans la démocratie communautaire anciennehttp://burundi-agnews.org/afrique/burundi-democratie-occidentale-ou-communautaire/  ]-, le gouverneur était le représentant élu par le Conseil de Province, regroupant les chefs des clans – MAJORITAIRES – possédant le plus grand nombre de familles et d’ITONGO (parcelles) dans la localité. Le Gouverneur était toujours le Chef du clan majoritaire dans la province. Sa fonction était de faire régner l’ORDRE dans sa localité, au nom de la Communauté Barundi et du MWAMI d’INGOMA Y’UBURUNDI (le Royaume du Burundi), de manière VRAI, JUSTE et HARMONIEUSE.

La philosophie Barundi ( Photo : AGNEWS 2018 )

La philosophie Barundi ( Photo : AGNEWS 2018 )

Aujourd’hui, le gouverneur, dépendant des Ministères burundais de l’Intérieur et de la Sécurité publique. Il a un rôle équivalant du fonctionnaire de l’ETAT ( bien que c’est le parti politique majoritaire qui le désigne ), d’où il fait parti de la corporation des gestionnaires Barundi, appelée dans la tradition TUTSI.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le lundi 29 janvier 2018

Facebook Comments