L'officier Nkurikiye Pierre, porte-parole de la Police Nationale du Burundi (PNB) - Photo ikiriho , 2017

Burundi : 20 èleves de l’ECOFO de Cabura à Ngozi foudroyés

Share Button
L'officier Nkurikiye Pierre, porte-parole de la Police Nationale du Burundi (PNB) - Photo ikiriho , 2017

L’officier Nkurikiye Pierre, porte-parole de la Police Nationale du Burundi (PNB) – Photo ikiriho , 2017

SECURITE, ENVIRONNEMENT – 20 élèves de l’ Ecole Fondamentale (ECOFO) de Cabura à Ngozi foudroyés mardi 7 novembre 2017 évacuées d’urgence à l’Hôpital de Ngozi.

A Ngozi, Commune Ruhororo, ce mercredi 8 novembre 2017, l’officier Nkurikiye Pierre, le porte-parole du Ministère burundais de la Sécurité Publique et de la Police Nationale du Burundi (PNB), a informé que 20 élèves de l’ Ecole Fondamentale (ECOFO) de Cabura, dans cette localité, avaient foudroyé le mardi 7 novembre 2017 vers midi, précisant que les victimes ont été directement évacuées à l’Hôpital de Ngozi pour se faire soigner.

Au Burundi, selon la Police, le directeur de l’ECOFO de Cabura risque de lourdes sanctions, à cause du manque de paratonnerres dans son établissement… Depuis de longues années, la société civile burundaise demande aux Parlementaires de faire voter une loi obligeant à ce que toutes les bâtiments ou établissements au Burundi soient munis de paratonnerres.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le jeudi 9 novembre 2017

Facebook Comments