Burundi : L'expertise TWA -MUTWA sur l'introduction de la SPIRULINE en 2007 ( Photo : iwacu , antenna-france.org )

L’expertise TWA -MUTWA sur l’introduction de la SPIRULINE en 2007

SCIENCE, ECONOMIE  – L’expertise du Prof. AGRONOME BIOLOGISTE de l’Université du Burundi, M. Kiyuku Prosper, HUTU MFUMU TWA, ou simplement  TWA / MUTWA, en 2007, sur l’introduction de la SPIRULINE au Burundi.

Burundi : L'expertise TWA -MUTWA sur l'introduction de la SPIRULINE en 2007 ( Photo : iwacu , antenna-france.org )

Burundi : L’expertise TWA -MUTWA sur l’introduction de la SPIRULINE en 2007 ( Photo : iwacu , antenna-france.org )

Bujumbura, jeudi 31 mai 2018 – AGNEWS s’est intéressé à la SCIENCE et aller voir l’expertise, en 2007 (*), de M. Kiyuku Prosper, spécialiste en microbiologie et professeur à la Faculté des sciences agronomiques de l’Université du Burundi. Voici les propos en 2007, de l’AGRONOME Biologiste Burundais Kiyuku s’exprimant sur la proposition de l’instauration de la spiruline appelé “Cyanobactérie Arthrospira platensis” : “La spiruline présente les caractéristiques d’un aliment complet : protéines en proportion aussi considérable que dans le soja, vitamines, sels minéraux, glucides, oligo-éléments et acides gras essentiels. Très digeste et assimilable, elle se mélange aisément à tous les aliments“.

Burundi : L'expertise TWA -MUTWA sur l'introduction de la SPIRULINE en 2007 ( Photo : iwacu , antenna-france.org )

Burundi : L’expertise TWA -MUTWA sur l’introduction de la SPIRULINE en 2007 ( Photo : iwacu , antenna-france.org )

Au Burundi, selon le professeur Kiyuku , la spiruline peut aider les Barundi souffrant de carences nutritionnelles.

Burundi : L'expertise TWA -MUTWA sur l'introduction de la SPIRULINE en 2007 ( Photo : iwacu , antenna-france.org )

Burundi : L’expertise TWA -MUTWA sur l’introduction de la SPIRULINE en 2007 ( Photo : iwacu , antenna-france.org )

De 2007 à 2016, la culture de la Spiruline a été introduite au Burundi.

Burundi : L'expertise TWA -MUTWA sur l'introduction de la SPIRULINE en 2007 ( Photo : iwacu , antenna-france.org )

Burundi : L’expertise TWA -MUTWA sur l’introduction de la SPIRULINE en 2007 ( Photo : iwacu , antenna-france.org )

Toutefois, au 3ème trimestre 2016, l’Etat du Burundi a interdit sa production et sa distribution sur le territoire nationale suite à une recommandation du Bureau burundais de normalisation et contrôle de la qualité (BBN) [ http://www.ikiriho.org/2016/10/19/la-spiruline-frappee-a-tort-dinterdiction-au-burundi/ ]

Comprendre la Société des Barundi ( Patchwork : AGNEWS 2017 )

Comprendre la Société des Barundi ( Patchwork : AGNEWS 2017 )

Dans la Tradition des Barundi, M. Kiyuku, étant un ENSEIGNANT – professeur AGRONOME BIOLOGISTE à l’U.B – , fait parti de la Corporation des métiers Barundi ou la Corporation de PRODUCTION des BARUNDI, appelé HUTU. Lorsque le Professeur HUTU Kiyuku, est interpellé PAR les BASHINGATAHE Y’INGOMA Y’UBURUNDI ( LE CONSEIL DES MINISTRES OU DES PARLEMENTAIRES BARUNDI ) pour réfléchir EN TANT QU’EXPERT SCIENTIFIQUE sur l’introduction de la SPIRULINE au Burundi afin qu’elle fasse parti DES CULTURES AGRICOLES de LA POLITIQUE COMMUNAUTAIRE BARUNDI ( NATIONALE ) DE L’AGRICULTURE, M. KIYUKU devient MEMBRE de LA CORPORATION DES REGULATEURS BARUNDI ou DES SAVANTS CHERCHEURS BARUNDI MFUMU / BAPFUMU BARUNDI. On peut dire dès lors, que M. Kiyuku Prosper est un HUTU MFUMU MURUNDI.  De plus, étant – SCIENTIFIQUE -,  M. Kiyuku Prosper, HUTU MFUMU Burundais, est considéré chez les BARUNDI comme TWA / MUTWA.
En conclusion, on dira, culturellement chez les Barundi, que M. Kiyuku Prosper est un MU(HUTU) MFUMU MU(TWA) ou tout simplement M.  Kiyuku est TWA ou MUTWA.  Un TWA, chez les Barundi, est un EXPERT SCIENTIFIQUE ( PHYSICIEN, BIOLOGISTE, CHIMISTE ), soit un EXPERT DES LOIS DE LA FORET, DE LA NATURE ou DE L’UNIVERS.   Avec la COLONISATION, le TWA, EXPERT SCIENTIFIQUE BURUNDAIS,  a été confondu par LES COLONS,  AUX PIGMEES AFRICAINS, des communautés (IMIRYANGO) vivant dans la Forêt, présent aussi au Burundi.   Car beaucoup de membres de ces scientifiques Barundi TWA, qui avaient été rencontrés par les COLONS, étaient des citoyens  Barundi de petites tailles.  La petite taille chez les BARUNDI  provient souvent des migrations des COMMUNAUTES issues des Hommes de la FORÊT DU BASSIN DU CONGO, membres de la CONFRÉRIE DE L’ÉLÉPHANT, africains originaires de l’actuel CAMEROUN,   REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE, REPUBLIQUE DU CONGO, RDC  CONGO, GABON et GUINEE EQUATORIALE.

Forêt tropicale au Gabon ( Photo : Wikipedia )

Forêt tropicale au Gabon ( Photo : Wikipedia )

Les TWA ou BATWA BARUNDI, membres de la CONFRERIE DE L’ELEPHANT, sont à l’origine des ARBRES MEMOIRES BARUNDI, IBIGABIRO, témoins du TEMPS  chez les BARUNDI.

IBIGABIRO  - Arbres Mémoire Muramvya ( Photo :  akanyaburunga )

IBIGABIRO – Arbres Mémoire Muramvya ( Photo : akanyaburunga )

(*) https://www.legrandsoir.info/burundi-pourquoi-pas-la-spiruline-pour-combattre-la-faim-par-jerome-bigirimana.html

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le jeudi 31 mai 2018

Facebook Comments