Burundi- UE : 432 Millions EURO de l’UE pour le PIN Burundais – 11ème FED

Poignée de main entre Pierre Nkurunziza, président du Burundi, à droite, et Andris Piebalgs ( Photo : eeas.europa.eu )
Poignée de main entre Pierre Nkurunziza, président du Burundi, à droite, et Andris Piebalgs ( Photo : eeas.europa.eu )

( Source : Nahimana P., Bruxelles, Burundi-forum.org, le 3 juillet 2014)  A Bruxelles, capitale de l’Europe, le lundi 26 Juin 2014, le Commissaire européen au développement, M. Andris Piebalgs, et le ministre des finances et de la planification du développement économique du Burundi, M. Tabu Abdallah Manirakiza, en présence du Vice-Président du Burundi, S.E. M.Gervais Rufyikiri, ont signé le Programme Indicatif National (PIN) du Burundi pour un montant de 432 Millions d’Euro au titre du 11ème Fonds Européen de Développement (FED). Sur la base de la stratégie d’intervention définie dans le Document de Stratégie Pays (DSP), le Programme Indicatif National (PIN) établit le cadre d’intervention pour chaque secteur, le calendrier de programmation financière et le chronogramme détaillé des activités de tous les programmes recensés sur une période glissante de cinq ans. Le Programme Indicatif National (le PIN) du Burundi a été préparé dans le cadre du processus de programmation conjointe engagé par les Etats membres et les services de l’Union européenne présents au Burundi. Il comprend 4 secteurs de concentration dont l’allocation indicative global pour le Burundi sera 432 Millions EUR. La répartition se fait de la façon suivante : – Secteur 1 : Appui au développement rural durable pour la nutrition – 80 Mio EUR soit 18,5% ; – Secteur 2 : Santé – 87 Mio EUR soit 20,1% ; – Secteur 3 : Consolidation de l’état de droit et sortie de la fragilité – 143 Mio EUR soit 33,1% ; et – Secteur 4 : Energie – 105 Mio EUR soit 24,3%. Un petit pourcentage sera aussi réservé à l’appui à la Société Civile burundais – 7 Mio EUR soit 1,62% et au mesures d’appui – 10 Mio EUR soit 2,32% L’Union européenne répond ainsi aux engagements pris mutuellement avec le gouvernement lors de la Conférence de Genève des partenaires du développement du Burundi en octobre 2012.

 

Facebook Comments