Vente de fraises à Bugarama ( Photo : Petit futé )

Burundi : Nationalisation du Marché de Bugarama

Share Button
Vente de fraises à Bugarama ( Photo : Petit futé )

Vente de fraises à Bugarama ( Photo : Petit futé )

Nationalisation du Marché de Bugarama en province Muramvya qui était au main de la Compagnie de Gestion du Marché de Bugarama (COGEMABU).

A Muramvya au Centre-Ouest du Burundi, ce jeudi 2 février 2017, M. Dieudonné Nsabimana, administrateur de la commune Muramvya, a remis le Marché de Bugarama dans le giron de l’Etat conformément à l’ordonnance ministérielle du ministre de l’intérieur et de la formation patriotique demandant aux communes de reprendre les marchés possédés par des particuliers terminant leurs contrats.

La commune de Bugarama ne renouvelle pas le contrat du Marché de Bugarama avec la société Compagnie de gestion du Marché de Bugarama (COGEMABU). La COGEMABU payait en termes d’impôts au niveau communal  1.500.000 BIF ( soit près de 900 USD ) par mois.

Au Burundi, avec ce Marché de Bugarama, selon les calculs du percepteur d’impôt communal, rien que la VENTE DE BETAIL DU JEUDI, chaque semaine, une somme entre 600.000 BIF ( environ 355 USD ) et 900.000 BIF ( environ 530 USD )  pourraient être perçue dans les caisses de la commune de Bugarama, soit par mois entre 2.400 000 BIF ( près de 1415 USD ) et 3.600 000 BIF ( près de 2120 USD ).

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le vendredi 3 février 2017

Facebook Comments