Burundi: L’OBR collectant 68,5 Millions USD en 2 mois rend la fierté.

Share Button

Logo de l'OBR du Burundi.

Le Burundi, qui table en 2015 sur une croissance de 8.6 % contre 4.8 % prévue pour cette année 2012, semble très bien parti grâce à sa politique d’assainissement des finances …  L’Etat du Burundi a déjà récolté, grâce à l’Office Burundais des Recettes (OBR),   89,6 milliards  BIF ( 68 590 260,80 USD) en ce début d’année 2012.
Selon les quelques sondages de rue réalisés par AGnews à Bujumbura,  les Barundi sont de plus en plus fiers de cette institution – OBR – qui  fait rentrer de l’argent dans la caisse de l’Etat en rendant  de plus en plus  indépendant financièrement le pays  des aides extérieurs. Et les chiffres de ces deux premiers mois de l’année 2012 ne démentent pas ce sentiment …
En Janvier  dernier, l’OBR  a mis dans les caisses de l’Etat  53,86 milliards  Franc Burundais – BIF – ( 41 203 116,74  USD).  En février,  l’ OBR a collecté   35,8 milliards BIF (27 387 144,06 USD). On parle de plus de 18% de plus qu’en février 2010.
Les recettes de l’Etat du Burundi  s’élèvent pour ces deux premiers mois de l’année 2012 à  89,6 milliards  BIF ( 68 590 260,80 USD)  en comparaison  aux  68,2 milliards BIF  (52 173 274,45 USD) à la même période l’année dernière.
L’OBR a été créée en juillet 2009, sous l’impulsion du gouvernement Nkurunziza (nom du président du Burundi, issu de la formation politique du CNDD-FDD qui est membre principale de la coalition gouvernementale actuelle), comme établissement public semi-autonome de collecte des Recettes Publiques. L’idée  était de mieux servir les contribuables  mais aussi améliorer la rentrée des recettes fiscales et douanières pour le Trésor public.  Le Burundi montre clairement, avec sa politique d’assainissement de ses finances, qu’il est en pointe des pays  qui luttent efficacement contre la corruption. Car, grâce à l’OBR, le pays prouve qu’il souhaite enrichir les Barundi d’abord … Aujourd’hui, les autorités du Burundi sont fiers de l’OBR car elle facilite aussi  la politique d’intégration économique du Burundi au sein de la Communauté Est Africaine (EAC – CEA).
DAM, NY, AGnews, le 3 mars 2012.
Facebook Comments