Burundi : L'extracteur de sable gagne 1.5 USD par fût ( Photo : IKIRIHO 2018 )

Burundi : L’extracteur de sable gagne 1.5 USD par fût

ECONOMIE – L’extracteur de sable à Ngozi gagne par fût 2.500 BIF, soit 1,5 USD.

Burundi : L'extracteur de sable gagne 1.5 USD par fût ( Photo : IKIRIHO 2018 )

Burundi : L’extracteur de sable gagne 1.5 USD par fût ( Photo : IKIRIHO 2018 )

NGOZI, Samedi 15 septembre 2018 – M. NDIHOKUBWAYO Célestin, extracteur de sable en commune KIREMBA, vit des chantiers qui nécessitent de son métier et de son savoir faire.
Le métier de M. NDIHOKUBWAYO Célestin consiste à draguer dans le lit des rivières, à enlever le sable des rivières ( des plages etc. ) ou du graviers des carrières, qui, par la suite, est exploité pour le secteur de la construction notamment.

Burundi : L'extracteur de sable gagne 1.5 USD par fût ( Photo : IKIRIHO 2018 )

Burundi : L’extracteur de sable gagne 1.5 USD par fût ( Photo : IKIRIHO 2018 )

En colline Ruyumpu, selon un confrère de M. NDIHOKUBWAYO, M. NDABITEGAMASO Fabien, père de 5 enfants, l’extraction du sable, rapporte 2.500 BIF par sac ( ou fût), soit 1,5 USD. L’extracteur est souvent dépendant du marché de la construction.
Au Burundi, les extracteurs de sac font parti de la corporation des métiers Barundi ou de la corporation de production des Barundi.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, Samedi 15 septembre 2018

Facebook Comments