Photo: PPBDI.COM

Burundi : L’Etat recherche des voleurs de minerais burundais …

Share Button
Photo: PPBDI.COM

Photo: PPBDI.COM

A Bujumbura, ce jeudi 11 février 2016, S.E. Joseph Butore, vice-président du Burundi en charge de l’économie, a réuni tous les acteurs du secteur minier burundais.

D’abord, le vice président du Burundi a rappelé que les mines du Burundi appartiennent à l’Etat ( aux Barundi )  non à l’individu.

Voici le topo, en prenant l’exemple de l’Or :

En 2013, les chiffres ont montré 2 813kg de production de l’Or. Puis,en 2014, la production chute à 649,72kg
En 2012 les recettes de l’Etat lié à cette exploitation minière étaient estimées  1 700 000 000 BIF ( soit un peu plus  1 Millions USD ). Or en 2015, les chiffres des recettes lié à la production de l’Or au Burundi  étaient à 930 000 000 BIF ( soit environ 600 000 USD ).

Pour mieux comprendre, le lingot d’1 Kg d’Or est aujourd’hui à 39 925,76 USD. Ainsi 2 813 kg x 39 925,76 USD, cela donne environ 112,3 Millions USD. C’est à dire  environ 175 Milliards BIF.
Il y a un problème majeur ! Que se passe t’il dans ce secteur ? Ce sont les questions qu’a posé le Vice Président du Burundi en charge de l’économie.

Au Burundi, la baisse des recettes issues de l’exploitation minière interpelle l’Etat. Le Burundi a réformé son Code Minier en 2013. La nouvelle loi avait pour but de faire profiter l’Etat de la manne financière que se faisait les exploitations artisanales de minerais du pays.
Les exploitations artisanales minières étaient avant cette loi l’a-panache, majoritairement, des anciens dignitaires Hima du Burundi, qui s’étaient attribués ces exploitations étatiques sous la dictature Hima burundaise (Micombero, Bagaza, et Buyoya ). Avec la révision du Code Foncier en 2011, les règles avaient changé pour ces attributions irrégulières de biens publiques par des privés. Ces 2 modifications législatives majeurs (2011 – Code Foncier, 2013 – Code Minier ) auraient été un des facteurs à l’origine de la tentative de Coup d’état du mercredi 13 mai 2015 par les  Hima du Burundi.

DAM, NY, AGNEWS, le Vendredi 12 février 2016

Facebook Comments