Burundi : Les orpailleurs de Butihinda sommés de respecter le code minier

Burundi : Les orpailleurs de Butihinda sommés de respecter le code minier ( Photo : OBM 2019 )

Burundi : Les orpailleurs de Butihinda sommés de respecter le code minier ( Photo : OBM 2019 )

ÉCONOMIE – Mise en garde aux orpailleurs de Butihinda qui tentent d’exploiter illégalement les sites d’exploitation d’or de African Mining Burundi

Burundi : Les orpailleurs de Butihinda sommés de respecter le code minier ( Photo : ABP 2019 )
Burundi : Les orpailleurs de Butihinda sommés de respecter le code minier ( Photo : ABP 2019 )

MUYINGA ( commune Butihinda ), Mercredi 27 février 2019 – Dans le cadre de la Politique Economique des Barundi, en vue de renforcer la mesure du Conseil National de Sécurité relative à l’exploitation des mines et des carrières au Burundi, les ministres burundais de l’Intérieur, M. BARANDAGIYE Pascal; de la Défense, M. NTAHOMVUKIYE Emmanuel; des Mines, M. MANIRAKIZA Côme ; le procureur général de la République, M. NYANDWI Sylvestre , et le Général NDAYAMBAJE André, secrétaire permanent au Ministère burundais de la Sécurité publique, ont sommé les orpailleurs regroupés en coopératives, dont les orpailleurs de Kamaramagambo et la coopérative ” Komeze ibikogwa Duterimbere » , de respecter scrupuleusement le code minier et ne plus tenter de s’aventurer dans l’exploitation illégale des sites de la société African Mining Burundi. Ajoutant : « Quand une société arrive, fait des travaux de recherche dans le périmètre où travaillait une coopérative et que la même société décide d’y faire une exploitation, la coopérative perd automatiquement le site … un orpailleur qui ne respectera pas la superficie des 42 kilomètres carrés sera pris pour un rebelle aux ordres donnés ».

Burundi : Les orpailleurs de Butihinda sommés de respecter le code minier ( Photo : OBM 2019 )
Burundi : Les orpailleurs de Butihinda sommés de respecter le code minier ( Photo : OBM 2019 )

Pour l’Etat burundais, qui a une grande part dans – African Mining Burundi -, avec une participation à hauteur de 15% dans le capital,“L’intérêt général prime sur l’intérêt personnel”, explique le Ministre MANIRAKIZA aux coopératives qui se sentent lésées. L’Etat a besoin des devises pour faire fonctionner sa politique socio-économique ( les importations, les projets de développement comme la construction des routes, des hôpitaux et des écoles … ). La plupart des coopératives d’orpailleurs qui opèrent dans cette région ont commencé leurs exploitations minières pendant la période de la Dictature militaire Hima burundaise. Souvent elles opèrent pour le compte d’anciens apparatchiks militaires burundais  qui ont fait leur fortune en s’accaparant du bien public pour leur compte personnelle.  En 2013, la modification du code minier burundais les avaient poussé à envisager un changement de régime…. Nombreux parmi ces derniers étaient impliqué dans le coup d’état militaire raté de mai 2015. Aujourd’hui, encore, certains officiers burundais sont  impliqués dans ces coopératives aux origines frauduleuses …

Burundi : Les orpailleurs de Butihinda sommés de respecter le code minier ( Photo : OBM 2019 )
Burundi : Les orpailleurs de Butihinda sommés de respecter le code minier ( Photo : OBM 2019 )
Burundi : Les orpailleurs de Butihinda sommés de respecter le code minier ( Photo : OBM 2019 )
Burundi : Les orpailleurs de Butihinda sommés de respecter le code minier ( Photo : OBM 2019 )

Le Burundi perd chaque année des centaines de millions d’USD à cause de la fraude dans le milieu des exploitations minières …

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, Samedi 2 Mars 2019

Facebook Comments