Burundi : Les députés - A quoi sert le Comité National du Dialogue Social ? ( Photo : ikiriho 2018 )

Burundi : Les députés – A quoi sert le Comité National du Dialogue Social ?

PARLEMENT, ECONOMIE – Face à de nombreux cas d’injustices sociales constatées, les députés se demandent à quoi sert le Comité National du Dialogue Social, CNDS ? Et convoque le Ministre burundais de la Fonction Publique.

Burundi : Les députés - A quoi sert le Comité National du Dialogue Social ? ( Photo : ikiriho 2018 )

Burundi : Les députés – A quoi sert le Comité National du Dialogue Social ? ( Photo : ikiriho 2018 )

BUJUMBURA, Mercredi 26 septembre 2018 – M. MPOZERINIGA Félix, Ministre burundais de la Fonction Publique, est invité à l’Assemblée Nationale du Burundi pour répondre aux questions des députés relatives au rôle et au fonctionnement du Comité National du Dialogue Social, CNDS.

Burundi : Les députés - A quoi sert le Comité National du Dialogue Social ? ( Photo : ikiriho 2018 )

Burundi : Les députés – A quoi sert le Comité National du Dialogue Social ? ( Photo : ikiriho 2018 )

De nombreux députés burundais ne comprennent pas pourquoi le CNDS n’intervient pas, face à de nombreux conflits sociaux, liés à des INJUSTICES SOCIALES ,tel les dossiers Lumitel [ http://burundi-agnews.org/economie/burundi-greve-a-lumitel-de-la-multinationale-vietel/ ] ; des Caféiculteurs fâchés [ http://burundi-agnews.org/economie/burundi-les-cafeiculteurs-faches-suite-a-une-injustice-sociale/ ]; des producteurs d’ananas de Cankuzo [ http://burundi-agnews.org/economie/burundi-les-producteurs-dannas-de-cankuzo-denoncent-2-injustices/ ] etc.

Burundi : Les députés - A quoi sert le Comité National du Dialogue Social ? ( Photo : ikiriho 2018 )

Burundi : Les députés – A quoi sert le Comité National du Dialogue Social ? ( Photo : ikiriho 2018 )

Au Burundi, dans le cadre de répondre à sa mission de garantir la cohésion sociale, le Gouvernement du Burundi a mis en place le CNDS en 2013. L’idée était d’avoir une institution qui pouvait garantir : 1/ La promotion d’une culture de prévention et de gestion participative des conflits sociaux ; 2/ Le renforcement des mécanismes de dialogue social à tous les niveaux ; 3/ La mise en place d’un cadre de suivi analytique des changements et des défis socio-économiques ; et 4/ La promotion de la cohésion sociale par la pérennisation du dialogue social et la réduction sensible des conflits sociaux.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, Mercredi 26 septembre 2018

Facebook Comments