Burundi-Election: Qui va payer les conséquences de cette image négative gratuite ?

Share Button

{jcomments on}DAM,NY,AGNEWS, le 1 juillet 2010. – Les scrutins démocratiques 2010 sont en cours au Burundi. Plus de 3.5 millions de Barundi (soit la moitié de la population, celle en droit de voter) ont répondu présents comme électeurs aux élections. Aux Communales (1), 3.216.729 Barundi ont participé au vote (90.67 %). Puis pour les Présidentielles, 2.735.558 Barundi ont voté, soit 76,98%.

En deux mois, 5.952.287 Barundi se sont déplacés pour exercer leur droit de citoyen qui va déterminer leur avenir. Une véritable conscience démocratique est née au Burundi.

Mais à contrario, de cette image positive de la démocratie burundaise, il y a certains media internationaux qui se déchainent … L’image négative, que donne l’AFP et Reuters du Burundi, dont les correspondants Esdras Ndikumana et Patrick Nduwimana, reconnus comme proches de « l’Uprona », nuit gratuitement et énormément aux intérêts de ce petit pays pauvre d’Afrique. “L’Etat du Burundi perd en terme d’investissements  potentiels des centaines de millions de Dollars US par jour due à ce travail de sape réalisé par ces faiseurs d’opinion mondial … De plus en plus, certains, parmi nous,  envisagent de faire un procès contre ces deux journalistes.”, reprend une autorité burundaise …  “Il s’agit d’un crime socio-économique des temps modernes qui a coûté plus d’1 milliards de Dollars US  depuis  2005  aux Barundi !”,s’exclame t’il !  Bref, des autorités en colère …

Le Burundi sort, depuis 5 ans, de 40 ans d’une dictature militaire sanglante qui a causé plus de 2.5 millions de victimes. Aujourd’hui, le Burundi est devenu un état démocratique.

(1) http://www.ceniburundi.bi/IMG/pdf/COMMUNIQUE_F.pdf

Facebook Comments