Burundi / Economie : 35% des travaux de la centrale de Mpanda déjà réalisés

Share Button
M. Siméon Habonimana, secrétaire permanent au ministère de l’Energie et mines ( Photo : ppbdi.com )

M. Siméon Habonimana, secrétaire permanent au ministère de l’Energie et mines ( Photo : ppbdi.com )

En province de Bubanza, dans la commune Mpanda,le jeudi 20 août 2015, M. Siméon Habonimana, secrétaire permanent au ministère de l’Energie et mines, s’est rendu sur le chantier des travaux de construction de la centrale hydroélectrique de Mpanda.   Selon le chef de chantier, 35% des travaux de construction de la centrale sont déjà réalisés.

La centrale hydroélectrique de Mpanda est en construction depuis 2012 sous la supervision de la société chinoise Cima international, et prendra fin en 2017. La Centrale est financée par le gouvernement du Burundi sans appui extérieur.
Les coût des travaux sont estimés à 85 milliards BIF soit une peu plus de 55 Millions USD. La capacité de production est de 10,4 MW.

Mener les grands travaux pour augmenter son Parc Énergétique est un des points essentiel de la Politique Industrielle du Burundi. La puissance disponible en énergie électrique en 2014 au Burundi était de 50 MW contre 32,9 MW en 2011 et 30 MW en 2005. La demande en énergie électrique en 2014 était de 60 MW. Il y a eu donc un déficit de 10 MW. Pour rappel le potentiel hydroélectrique dont regorge le Burundi est évalué à 1700 MW, dont 300 MW sont techniquement et économiquement exploitables. Le Burundi table sur la période entre 2017 et 2020 au moment où son parc énergétique ( ou électrique) avoisinera les 300 MW et 350 MW pour tirer sa croissance et ses exportations vers le haut.

DAM, NY, AGNEWS, le mardi 25 août 2015

Facebook Comments