Burundi : Des vendeuses de pierres et épicières HUTUKAZI ( Photo : http://burundi-eco.com 2018 )

Burundi : Des vendeuses de pierres et épicières HUTUKAZI

ECONOMIE – Des vendeuses de pierres et  épicières HUTUKAZI Barundi avec un chiffre d’affaire mensuel de 1 Million BIF soit 570 USD

Burundi : Des vendeuses de pierres et épicières HUTUKAZI    ( Photo : http://burundi-eco.com  2018 )

Burundi : Des vendeuses de pierres et épicières HUTUKAZI ( Photo : http://burundi-eco.com 2018 )

BUJUMBURA, Jeudi 7 juin 2018 – AGNEWS revient sur une rencontre faite en mai 2018 entre Mme Ruzagiriza Dona Fabiola, de Burundi-Eco avec Mme Nshimirimana Estella et Mme Hakizimana Francine, des vendeuses de pierres, devenues des épicières.

Mme Nshimirimana Estella et Mme Hakizimana Francine se rendent dans la rivière Kanyosha, leur lieu de travail pour extraire du gravier ou des pierres, qui seront, par la suite, vendus dans les commerces de Bujumbura. Aujourd’hui, Mme Nshimirimana et Mme Hakizimana, avec la vente de pierres, sont devenus des épicières. Ainsi elles commercent aussi leurs propres pierres, souvent utilisées dans le domaine de la bijouterie.

Burundi : Des vendeuses de pierres et épicières HUTUKAZI    ( Photo : http://burundi-eco.com  2018 )

Burundi : Des vendeuses de pierres et épicières HUTUKAZI ( Photo : http://burundi-eco.com 2018 )

Au Burundi, en tant qu’épicières, elles atteignent des chiffres d’affaires avoisinant mensuellement le Million de BIF.

Comprendre la Société des Barundi ( Patchwork : AGNEWS 2017 )

Comprendre la Société des Barundi ( Patchwork : AGNEWS 2017 )

Dans la Tradition des Barundi, Mme Nshimirimana Estella et Mme Hakizimana Francine, vendeuses de pierres et épicières, étant membre des métiers de COMMERCANTS BARUNDI, font parti de la CORPORATION DES METIERS BARUNDI ou DE LA PRODUCTION DES BARUNDI, appelé HUTU. On peut dire que Mme Nshimirimana et Mme Hakizimana , sont HUTU(KAZI) chez les BARUNDI.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le jeudi 6 juin 2018

Facebook Comments