Mme Pélate Niyonkuru, ministre burundaise du Commerce( Photo: ABP )

Burundi : Des commerçants spéculateurs attrapés dans 3 marchés de Bujumbura

Share Button
Mme Pélate Niyonkuru, ministre burundaise du Commerce( Photo: ABP )

Mme Pélate Niyonkuru, ministre burundaise du Commerce( Photo: ABP )

A Bujumbura, ce mardi 26 juillet 2016, Mme Pélate Niyonkuru, ministre burundais du Commerce, a mené une descente de terrain surprise dans 3  marchés des 3 communes urbaines de Bujumbura. C’est à dire au marché de Kamenge, au City Market ( chez Sion ) , et au marché de Ruziba.

Mme Niyonkuru voulait vérifier si les commerçants spéculaient sur les prix des produits de consommation ordinaire ( la pomme de terre, la banane, la colocase et la patate douce etc.) comme certains citoyens ( associations de consommateurs ) le lui avait indiqué. Son constat a été que les prix de ces produits avaient effectivement grimpé ces derniers jours. Ces commerçants s’étaient mis d’accord sur des prix planchers de manière illégale ne respectant pas l’esprit saine de la concurrence. Ils font  de la spéculation qui nuit aux consommateurs et à l’économie nationale car elle pousse le pays vers l’inflation. Pourtant Mme Niyonkuru, leur, a signalé que la production de ces produits de 1ères nécessités a été très bonne en ce 1er semestre 2016. Les commerçants n’avaient pas d’explications à fournir.
Des sanctions vont être infliger aux commerçants spéculateurs, a précisé Mme la ministre Niyonkuru.

Au Burundi, ce type de descente dans les marchés, s’inscrit dans la mission  du ministère du commerce de réaliser un suivi-évaluation des prix des denrées alimentaires produites sur place en vue de protéger le droit du consommateur, et surtout d’éviter à ce que l’économie nationale pousse vers l’inflation.

DAM, NY,AGNEWS, le mercredi 27 juillet 2016

Facebook Comments