Burundi : CULTURE CAFE – SHIRAMAZINDA explique le PACSC

Share Button

ECONOMIE – La fédération des Associations des Caféiculteurs de la Région Kirimiro – SHIRAMAZINDA explique le Projet d’Appui à la Compétition du Secteur Café (PACSC)…

A Gitega, ce mercredi 22 novembre 2017, M. Ndabirorere Stanislas, président de la fédération des Associations des Caféiculteurs de la Région Kirimiro – SHIRAMAZINDA , a informé que le Projet d’Appui à la Compétition du Secteur Café (PACSC), a permis l’appuie à plus de 3.280 caféiculteurs des provinces Gitega et Karusi pour la valorisation du café, via sa fédération SHIRAMAZINDA.

Au Burundi, le PACSC a démarré en octobre 2016, créé par l’ETAT avec le soutien de la Banque Mondiale, en vue d’améliorer la production caféière en quantité et en qualité. De 2016 à 2017, le PACSC a encadré les caféiculteurs de 6 provinces du pays: Gitega, Kayanza, Karusi, Kirundo, Ngozi et Muyinga.

En appuie à l’économie burundaise, le PACSC aide les Agriculteurs BARUNDI. La population burundaise vit en milieu rural à plus de 80% et ses ressources essentielles proviennent de l’Agriculture. Le début de l’Agriculture en Afrique est estimé à au moins 30.000 av. notre ère. Les agriculteurs Barundi font partis de la CORPORATION DE PRODUCTION DES BARUNDI- HUTU -, qui produit la richesse ECONOMIQUE de l’ETAT DES BARUNDI ( INGOMA Y’ABARUNDI – INGOMA Y’UBURUNDI ), tout comme : les éleveurs, les chasseurs, les commerçants, les entrepreneurs, les pécheurs, et les artisans [ forgerons, tisserands, potiers, orfèvres, sculpteurs, stylistes etc.]
Les HUTU du Burundi demandent à l’ETAT , de mettre en place UN IMPOT SUR LE CAPITAL MOBILIER CONCERNANT LES TRANSACTIONS BOURSIÈRES [ http://burundi-agnews.org/sports-and-games/burundi-lobr-et-la-tra-alors-les-transactions-boursieres/ ], aidant ainsi a récupérer une partie du FRUIT DE LEUR TRAVAIL qui est vendu aux BOURSES ETRANGERES  entre 100% et 1000%  du prix initial d’achat  au BURUNDI.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le jeudi 23 novembre 2017

Facebook Comments