Atelier de réflexion sur la Politique d'Industrialisation du Burundi ( Photo : RTNB 2016 )

Atelier de réflexion sur la Politique d’Industrialisation du Burundi

Share Button
Atelier de réflexion sur la Politique d'Industrialisation du Burundi ( Photo : RTNB   2016 )

Atelier de réflexion sur la Politique d’Industrialisation du Burundi ( Photo : RTNB 2016 )

A Bujumbura, ce jeudi 8 décembre 2016, Mme Pelate NIYONKURU, Ministre burundaise en charge de l’Industrie,  organise un atelier national d’échange et de validation de la Politique d’Industrialisation du Burundi.


A cet atelier participe tous les intervenants dans le secteur industriel, afin de sortir une orientation générale.
Au Burundi, la seule ombre au tableau est que cette activité et toute la – Politique d’Industrialisation du Burundi –   sera financée à 100% par les Nations Unis, le PNUD en l’occurrence.  En cette période de globalisation, où les multinationales font disparaître des états ( c’est à dire elles ne payent pas de taxes et exploitent gratuitement les minerais des Etats ), la stratégie de partager cette information stratégique pour les Barundi avec l’ONU, est similaire à révéler le plan des futures industries burundaises ( notamment minières ) aux Multinationales.
Or, les Barundi, dès 2019 – 2020 avec l’équilibre énergétique trouvé ( entre 350 Mw à 500 Mw disponible ), souhaiteront eux aussi bénéficier des retombés des débuts prometteurs de l’industrialisation du Burundi. Le risque est que les multinationales riches court-circuitent cette ambition des Barundi ( Cfr. Amérique Latine )…

DAM, NY, AGNEWS, le jeudi 8 décembre 2016

Facebook Comments