Le Rwanda abrite SOS Media Burundi et HUMURA

Share Button

GUERRE HUMANITAIRE CONTRE LE BURUNDI – Le Rwanda abrite des journalistes HIMA burundais ( élite de l’ancienne DICTATURE MILITAIRE HIMA BURUNDAISE ) qui plombent continuellement le monde de nouvelles fausses et négatives sur le Burundi, relayés par le RESEAU CIVIL & MEDIATIQUE SOROS.

A Bujumbura, ce mercredi 8 mars 2017, les autorités sécuritaires burundaises disent que, désormais, les preuves de déstabilisation du Burundi par le Rwanda s’accumulent.

Mme Rossalyn Warren, journaliste du site Afrique du Guardian, a lâché le morceau, par erreur, le mercredi 1 mars 2017 dans un article; où depuis KIGALI, elle interviewé 3 journalistes burundais du Réseau de l’ancien Dictateur HIMA burundais BUYOYA Pierre, impliqué dans la REVOLUTION DE COULEUR DE 2015 au BURUNDI, et actuellement exilé au RWANDA.
Désormais le monde sait aujourd’hui que le “Réseau SOS Média Burundi”(1) [ https://www.facebook.com/sosmediasburundi/ et https://twitter.com/sosmediasbdi ], tout comme HUMURA, sont basés à KIGALI au Rwanda (2), pays où les libertés d’opinions ou  de la Presse pour les locaux rwandais sont inexistantes.

Au Burundi, ces média tribaux – SOS Média Burundi et HUMURA – car émanant des enfants de l’ex- DICTATURE HIMA Burundaise, sont connus comme des MEDIA MENSONGES – FAKE NEWS – qui dépeignent le Burundi de manière négative.
La dictature HIMA burundaise ( MICOMBERO, BAGAZA, BUYOYA ) a fait plus de 4,5 Millions de Victimes Barundi en près de 40 ans de pouvoir ( de 1965-66 à 2005 ). C’est le fameux GENOCIDE REGICIDE CONTRE LES BARUNDI COMMIS PAR LES HIMA : http://burundi-agnews.org/genocide.htm ; http://burundi-agnews.org/ccburundi.htm ; et http://burundi-agnews.org/agnews_refugees.htm . Aujourd’hui, ce sont les enfants des victimes BARUNDI du GENOCIDE qui sont au pouvoir d’une manière démocratique.
Le Burundi a subi en 2015, une REVOLUTION DE COULEUR ou une tentative de changement de régime , organisée par les USA ( l’administration OBAMA alliée au RESEAU SOROS), la FRANCE ( le RESEAU HOLLANDE ), la BELGIQUE ( le RESEAU LOUIS MICHEL ),  le RWANDA du DICTATEUR KAGAME, et le RESEAU DE L’ANCIEN DICTATEUR HIMA BURUNDAIS BUYOYA PIERRE, qui s’est soldé par l’échec d’un COUP D’ETAT MILITAIRE le mercredi 13 mai 2015.
Depuis ce raté, le même réseau de la REVOLUTION DE COULEUR mène une GUERRE HUMANITAIRE conte le Burundi [ http://burundi-agnews.org/guerre-humanitaire/ ].
Demain, jeudi 9 mars 2017, ce réseau, ennemi des BARUNDI,  espère que le Conseil de Sécurité de l’ONU, appuyé par le nouveau Secrétaire Générale ( qui est un occidental – il est Portugais ),  votera une Résolution pour poursuivre les autorités BARUNDI à travers la Cour Pénal Internationale CPI, en vue de contourner l’ETAT du Burundi.

(1) Burundi : Prix Peter Mackler – Les média de la Révolution Colorée récompensés [ http://burundi-agnews.org/globalisation-mondialisation/burundi-prix-peter-mackler-les-media-de-la-revolution-coloree-recompensee/ ]

(2) RSF dénonce “la guerre de manipulation” menée par le pouvoir burundais  [ http://www.arib.info/index.php?option=com_content&task=view&id=16300&Itemid=1 ]

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le mercredi 8 mars 2017

Facebook Comments