Le Burundi -SOUVERAIN- doit cesser le DIALOGUE EAC EXTERNE PRO OCCIDENTAUX ( Photo : ABP 2017 )

Le Burundi -SOUVERAIN- doit cesser le DIALOGUE EAC EXTERNE PRO-OCCIDENTAL

Share Button
Le Burundi -SOUVERAIN- doit cesser le DIALOGUE EAC EXTERNE PRO OCCIDENTAUX ( Photo : ABP 2017 )

Le Burundi -SOUVERAIN- doit cesser le DIALOGUE EAC EXTERNE PRO OCCIDENTAUX
( Photo : ABP 2017 )

SECURITE – Les BARUNDI demandent, au nom de la SOUVERAINETE NATIONALE,  à leurs autorités de cesser le DIALOGUE interburundais EXTERNE mené au sein de l’East African Community EAC pour le compte de l’OCCIDENT.

A Bujumbura, au Sun Safari club hôtel, ce mardi 9 mai 2017, la Plateforme des femmes pour la paix et la sécurité (PFPS), Women in Action for Peace (WAP), Women Initiative for Development (WID) et COCAFEM/GL, en conférence de presse, ont  demandé que les femmes burundaises  soient intégrées  dans le dialogue EXTERNE sous la médiation de S.E. Mze MKAPA Benjamin, mené par l’EAC.

Beaucoup de BARUNDI pensent , comme beaucoup de femmes BARUNDI, que ce dialogue EXTERNE ne sert à rien et qu’il faut que l’ETAT DU BURUNDI prenne ses responsabilités, au nom de la SOUVERAINETE DES BARUNDI, pour en sortir IMMÉDIATEMENT… Car, en effet, des stratégies diaboliques -occidentales- sont actuellement dessinées depuis l’ONU contre le BURUNDI.
Tout le monde sait que :   Ce dialogue INTERBURUNDAIS EXTERNE, lancé par le biais de MZEE MUSEVENI (PRESIDENT DE L’OUGANDA ) entre mai et juillet 2015 [ 1/ http://burundi-agnews.org/sports-and-games/burundi-les-barundi-decus-par-lunion-africaine-et-leac/ ; 2/ http://burundi-agnews.org/eac/burundi-suspension-du-dialogue-interburundais-un-cheval-de-troye-du-conseil-national/ ; 3/ http://burundi-agnews.org/politique/burundi-leac-nomme-son-facilitateur-le-president-ougandais/ ; 4/ http://burundi-agnews.org/securite/burundi-securite-les-usa-souhaitent-le-dialogue/ ; http://burundi-agnews.org/parlement/burundi-le-senat-recoit-lenvoye-special-de-s-e-yoweri-museveni/ ],  a pour ambition, dans la GUERRE GEOSTRATEGIQUE que mène l’OCCIDENT CONTRE LA CHINE, dans la REGION DES GRANDS LACS AFRICAINS,  à permettre de remettre sur les rails au Burundi les agents occidentaux burundais ( les forces exogènes ). C’est à dire le RESEAU ( MILITAIRE, POLICIER, ET CIVIL ) HIMA DE L’EX-PRESIDENT DICTATEUR  HIMA BURUNDAIS  BUYOYA PIERRE, qui a mené LA REVOLUTION DE COULEUR EN 2015 CONTRE LES BARUNDI TERMINEE  PAR LE COUP D’ETAT MILITAIRE RATE DU MERCREDI 13 MAI 2015, et qui continue aujourd’hui à conduire, avec la FRANCE, la BELGIQUE, le RWANDA, et le RESEAU DES ONGS DE LA GALAXIE SOROS (USA), une GUERRE HUMANITAIRE ( utilisant la CPI – Cour Pénal Internationale ) contre le BURUNDI et les BARUNDI.

Aucun pays souverain ne peut accepter ce type de dialogue ( en fait négociation ). Des élections démocratiques ont eu lieu en 2015, et  des institutions démocratiques sont en fonction depuis…  Au Burundi, la société civile burundaise, dont une majorité des Femmes BARUNDI,   souhaite qu’au niveau de l’EAC ( East African Community ), au lieu de perdre le temps pour faire plaisir aux OCCIDENTAUX, à travers ce DIALOGUE EXTERNE BURUNDAIS, derrière lequel se cache l’antagonisme HIMA / BARUNDI ( un vieux conflit prenant naissance au niveau de la REGION EAC ),   que l’on se concentre beaucoup plus à trouver le moyen de concilier les peuples ( dont les ethnies et leur ambition propre, liés à leur HISTOIRE et à leur SOCIOLOGIE )  qui fondent cet ensemble REGIONAL AFRICAIN.
Aujourd’hui, on remarque, dans la GUERRE GEOSTRATEGIQUE EN AFRIQUE QUE MENE L’OCCIDENT ( EX- ESCLAVAGISTE ET EX-COLONISATEUR ) CONTRE L’ASIE, que certains REGIMES au sein de l’EAC  sont tournés vers l’OCCIDENT, tandis que d’autres essayent plutôt d’aller vers une COOPERATION SUD-SUD.
La solution devrait être que TOUS LES GRANDES ETHNIES AU SEIN DE L’EAC se rencontrent et se disent ce qu’ils veulent faire ensemble, et ensuite élaborent un TRAITE ou une CONVENTION dans laquelle TOUTES auront un rôle à jouer.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le jeudi 11 mai 2017

Facebook Comments