Burundi/EAC: Médaille de bronze aux jeux inter-militaires.

Depuis le 17 août 2011, les armées de l’East African Community (Rwanda, Burundi, Ouganda, Tanzanie, et Kenya)  se rencontre à Bujumbura  dans le cadre d’un tournoi  sportif. C’est depuis le fabuleux stade Rwagasore que S.E. Nkurunziza Pierre, Président du Burundi et de l’EAC en exercice,  avait lancé le début de la compétion.

Le tournoi vient de cloturer  mercredi et voici les résultats grosso modo.   Les FDN  – Forces de Défense Nationale –  Barundi  terminent avec une médaille de bronze aux jeux intermilitaires de l’ EAC – East African Community – .

Ce sont les – Kenya Defence Forces-   qui occupent la première place (médaille d’or), suivie de l’UPDF – Uganda’s People Defence Forces- (médaille d’argent). La Tanzanie ( Tanzania Peoples’ Defence Force – TPDF – ou en swahili  –  Jeshi la Wananchi la Tanzania  JWTZ – ) arrive en 4 ème position et l’ APR – Armée Patriotique Rwandaise – à la cinquième place.

Un  peu plus en détail,  les militaires kényans ont dominés en handball, et en cross country (Course)  catégorie Homme et Femme.  Tandis que les FDN Barundi ont rafflé une médaille d’or en Basketball, une médaille d’argent en cross country,et finalement une bronze en football.

A la cérémonie de clôture, le Vice-President  du Burundi, S.E. Gervais Rufyikiri, en présence du Ministre de la Defence, le Général Pontien Gaciyubwenge et  du chef d’Etat Major des FDN Barundi, le Général Major Godefoid Niyombare,   a dit combien il avait été impressionné par l’esprit d’amitié qui a régné au travers du tournoi… Comme quoi a t’il terminé en disant  que rien ne vaut –  le sport et la culture –   pour consolider l’excellente relation qui existe entre les Etats de l’EAC.

Plus globalement,avec la bonne ambiance qui régnait,  le chef d’Etat Major Rundi, le Général Major Godefoid Niyombare, en a profité pour appeler à la modernisation du pacte régional de coopération de défense actuellement  toujours sous forme de protocole d’accord. Le fameux  – Mémorandum d’entente sur la coopération en matière de défense dans le protocole de l’EAC –  a été mis en place en 1998 et modifié en 2001. Le Burundi était en pleine dictature militaire (*).  Ce qui n’est plus le cas depuis 2005 à nos jours avec la démocratie qui règne désormais …   En effet, pour le Général Major Godefoid Niyombare, le militaire est  l’un des pilliers essentiels de l’EAC. Là, on retrouve l’ – esprit guerrier Rundi – qui est inspiré par les ancêtres Barundi …

Ces olympiades militaires ont lieu sur une base de tournante depuis  2005. C’est à dire : –  en 2005 c’était à  Kampala;  en 2006  à Nairobi;  ; en 2007, à  Zanzibar ;en 2008 de nouveau à Kampala; et finalement en 2009 à Kigali. Selon le –  mémorandum d’entente sur la coopération dans la défense -, l’objectif principal du sport militaire et de la culture est de renforcer la confiance et entretenir un esprit de sportivité au sein des forces de défense EAC ainsi que  de permettre individuellement  aux soldats de démontrer leurs talents et leurs cultures diverses.

 

(*) La dictature militaire burundaise des Bahima burundais (Micombero, Bagaza, et Buyoya) a duré plus d’une quarantaine d’année. Elle a fait plus de 2.5 millions de victimes parmi les Bahutu Barundi dont les Batutsi et les Baganwa. Il faut compter, parmi ces derniers, plus de 900 000 morts …

 

DAM, NY, AGnews, le 3 septembre 2011.

 

Facebook Comments