Burundi: Vers un mandat d’arrêt international contre l’ex officier Léonard Ngendakumana

Share Button
l'ex-commissaire de police Léonard Ngendakumana, un des leaders du coup d’Etat manqué du mercredi 13 mai 2015 ( Révolution de Couleur à la Burkinabé au Burundi  )

l’ex-commissaire de police Léonard Ngendakumana, un des leaders du coup d’Etat manqué du mercredi 13 mai 2015 ( Révolution de Couleur à la Burkinabé au Burundi )

La justice burundaise va lancer un mandat d’arrêt international contre l’ex officier Léonard Ngendakumana

Au Burundi, ce lundi 6 juillet 2015, l’ex  commissaire de police Léonard Ngendakumana, un des leaders du coup d’Etat manqué du mercredi 13 mai 2015, vient de revendiquer les attaques terroristes dans le pays ces derniers jours.  
Cette revendication, douteuse,  s’est faite au Kenya dans une interview accordée à une télévision kényane.
La justice burundaise va lancer un mandat d’arrêt internationale contre cet ex-officier de la Police Nationale du Burundi PNB.
L’ex officier Léonard Ngendakumana  est l’un des responsables de la destruction des radio-télé privées burundaises lors du Coup d’Etat manqué du mercredi 13 mai 2015: RPA, BONESHA, ISANGANIRO, REMA FM, TÉLÉ-RENAISSANCE.
Pour la justice burundaise, le réseau dernière les jets de grenades contre les citoyens paisibles Barundi et contre la police burundaise, est plutôt à chercher auprès des militants anarchistes violents du MSD de M. Alexis Sinduhije, qui ont été entraîné auprès de la force négative Rwandaise du M23 en RDC Congo.
Désolé pour cet ex officier  Léonard Ngendakumana, qui depuis le Kenya a essayé de se faire connaître. Au Burundi, il n’y a pas de rébellion.
La justice burundaise va toutefois lancer un mandat d’arrêt internationale pour en savoir plus sur ses propos et surtout sur le Coup d’Etat du 13 mai 2015.

Le Burundi organise en ces mois de juin et de juillet 2015 ses 3èmes élections démocratiques consécutives depuis 2005, année de la fin de la Dictature des Bahima Burundais ( Micombero, Bagaza, et Buyoya ) qui a fait en 40 de pouvoir plus de 4.5 Millions de victimes, le fameux génocide régicide contre les Barundi : http://www.burundi-agnews.org/genocide.htm ; http://www.burundi-agnews.org/ccburundi.htm ; et  http://www.burundi-agnews.org/agnews_refugees.htm

Le Burundi a été victime depuis avril 2015 d’une Révolution de Couleur initiée par les USA, la France et la Belgique, qui devait faire échec aux 3èmes élections démocratiques de 2015.  Cette Révolution de Couleur à la sauce burkinabé au Burundi, après quelques semaines de manifestations devaient se clôturer par un  Coup d’État qui a eu lieu le mercredi 13 juin 2015 mais qui a échoué.  Depuis les diplomaties américaines, françaises et belges font tout pour discréditer les élections en cours au Burundi notamment en faisant outils de leurs relations aux Nations-Unis, et à l’Union Africaine.

DAM, NY, AGNEWS, le lundi 6 juin 2015

Facebook Comments