photo: ikiriho.bi

Burundi : Mkapa ne parle pas du mercredi 13 mai 2015 ou de la Révolution colorée

Share Button
photo: ikiriho.bi

photo: ikiriho.bi

A Bujumbura, ce vendredi 9 septembre 2016, AGnews a rencontré des Barundi qui ont déjà commencé à commenter le discours de M. MKAPA, ancien Président de la Tanzanie, facilitateur de l’East African Community  EAC  pour le Dialogue Inter Burundais.

Ce dialogue interburundais tente de résoudre le conflit entre BARUNDI et HIMA burundais, suite à la REVOLUTION COLOREE de 2015, cloturée par un coup d’état militaire le mercredi 13 mai 2015 qui a échoué.

Voici le discours de Mze MKAPA à la réunion des chefs de l’Etat de l’East African Community EAC ce jeudi 8 septembre 2016  à Dar Es Salam :  [ http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2016/09/statement_by_HE_Benjamin_william_mkapa_EAC_Facilitateur_inter_burundi_dialogue_DAR_8_september_2016.pdf ]

Le problème est que le facilitateur EAC Mze MKAPA ne mentionne nulle part dans son discours :

1/ La Révolution de Couleur ou BURUNDI FASO ( Cfr. The Washington Post, 13/05/2015 ),organisée par les USA, la France, la Belgique, le Rwanda, et le réseau MEDIA- CIVIL- POLITIQUE – MILITAIRE de l’ancien dictateur HIMA Pierre BUYOYA. Il s’agit d’une agression occidentale contre un pays africain donc contre l’Afrique, du même type qu’en Côte d’Ivoire, en Tunisie, en Egypte, en Lybie, au Mali, au  BurkinaFaso, etc.
2/ Le Coup d’Etat militaire raté du mercredi 13 mai 2015, dont l’ambition était le retour d’un Pouvoir HIMA au Burundi.
3/ Mais par contre Mze MKAPA évoque à nouveau  la question du 3ème mandat, qui est le masque utilisé par les HIMA burundais et leurs alliés occidentaux. Et du CNARED, formation politique créée en Belgique après l’échec du Coup d’Etat  par les agresseurs du Burundi.

Au Burundi, les BARUNDI, eux,  ont compris qu’ en 2015, il s’agissait d’une récidive ratée du retour des HIMA burundais au pouvoir. Or pour les BARUNDI, “Pouvoir HIMA” égale plus de 4,5 Millions de victimes BARUNDI ( HUTU, TUTSI, TWA, GANWA etc.) en 40 ans de règne ( 1965-66 à 2005 ) : Le fameux  Génocide régicide des Barundi commis par les HIMA burundais qui n’est jamais évoqué [ http://burundi-agnews.org/genocide.htm ; http://burundi-agnews.org/ccburundi.htm ; http://burundi-agnews.org/agnews_refugees.htm ; http://burundi-agnews.org/guerre_civile_du_burundi_1993_2003.htm  ]
Ainsi les BARUNDI ont décidé de suivre le Dialogue InterBurundais, organisé par la Commission Nationale InterBurundais CNDI.
Les conclusions du rapport de la CNDI  deviendront les nouveaux principes fondamentaux de la Constitution et des institutions burundaises.

DAM, NY, AGNEWS, le vendredi 9 septembre 2016 

Facebook Comments