Mme Josiane Nijimbere, Ministre burundaise de la Santé publique et de la lutte contre le sida ( images : ppbdi.com composition : AGNEWS 2016 )

Burundi : Mise en réseau EAC – 25 Millions USD pour 9 laboratoires de santé

Share Button
Mme Josiane Nijimbere, Ministre burundaise de la Santé publique et de la lutte contre le sida ( images : ppbdi.com composition : AGNEWS 2016 )

Mme Josiane Nijimbere, Ministre burundaise de la Santé publique et de la lutte contre le sida ( images : ppbdi.com composition : AGNEWS 2016 )

 25 Millions USD ( soit environ 42 Milliards BIF ) représentent le budget consacré par  l’Etat du Burundi pour mettre en réseau et spécialiser 9 laboratoires de santé  burundais avec les laboratoires de l’East African Community EAC.

A Bujumbura, mercredi 29 juin 2016, le Sénat du Burundi a adopté en séance plénière, à l’unanimité,  le projet de financement additionnel de 10 Millions USD  ( soit environ 17 Milliards BIF )  du projet de mise en réseau des laboratoires de santé publique des pays de l’East African Community EAC.

Les 10 Millions USD représentent un don accordé par la Banque Mondiale via sa structure – l’International Development Association IDA –  [ http://ida.worldbank.org/ ].
Le mardi 28 juin 2016, ce même projet de loi avait été adopté par l’Assemblée Nationale à l’unanimité avec 86 voix pour.

Au Burundi, depuis 2012, l’Etat  est  en train de mettre en réseau ses laboratoires de santé publique  avec ceux des pays de l’ EAC. Un budget de 15 millions USD   ( soit environ 25 Milliards BIF  )a été consenti pour cette réalisation. Avec ce vote, il s’agit d’un ajout de 10 millions USD.  6 laboratoires au Burundi bénéficient de ce projet : – les laboratoires des hôpitaux de Kayanza, Makamba, Muyinga, Rumonge, du centre hospitalo-universitaire de Kamenge et le laboratoire national de référence (INSP). Avec cet apport financier, 3 laboratoires vont pouvoir s’ajouter au 6 autres, dont ceux  des hôpitaux de Cibitoke, de Gitega et de Kinyinya. Cet argent qui s’ajoute va aider à spécialiser certains laboratoires burundais en centres d’isolement et de prise en charge des cas de maladies émergentes et ré-émergentes comme le choléra, ou encore faire passer à un niveau de confinement 3 (BSL3) le laboratoire nationale de référence de l’INSP.

DAM, NY, AGNEWS, le lundi 4 juin 2016

Facebook Comments