Burundi : Assassinat ciblé raté contre le Chef d’Etat Major FDN

Share Button
Les insurgés blessé et tués lors de l'assassinat ciblé raté  du Chef d'Etat Major FDN ( photo: Révélation Ivy  )

Les insurgés blessé et tués lors de l’assassinat ciblé raté du Chef d’Etat Major FDN ( photo: Révélation Ivy )

A Bujumbura, ce vendredi 11 septembre 2015, au matin ( vers 6h40′),  des hommes armés, appartenant à un groupe non encore identifié,  ont attaqué  le convoi du Chef d’Etat Major de la Force de Défense Nationale FDN du Burundi.
L’attaque a eu lieu sur la route Bujumbura-Rumonge  RN3 au niveau de Kinindo,sur le Pont Muha, près du Lycée International de Bujumbura.
Ces insurgés ont utilisé le même modus operandi que pour l’assassinat ciblé qui avait emporté la vie de Feu le Lt. Général Adolphe Nshimirimana début août 2015.  Une roquette a été lancée contre son convoi, suivi d’une violente fusillade qui a duré quelques minutes.  Le Général Major Prime Niyongabo, Chef d’Etat Major de la FDN, n’ a pas été touché. On déplore 6 personnes décédés :  2 insurgés, 3 militaires FDN et 1 policière.  Il y a 7 blessés : 6 militaires FDN et 1 insurgé.  La police nationale du Burundi PNB a saisi après cette attaque visant le Général Major Prime NIYONGABO: 3 Kalachnikov, 1 fusil mitrailleur et une lance-roquette RPG7.
Voici le rapport des services de sécurité burundaise sur cette attaque visant le Chef d’Etat Major de la FDN :

bdi_assassinat_cible_burundi_11092015_b bdi_assassinat_cible_burundi_11092015_a

S.E. Pierre Nkurunziza, le très populaire Président africain du Burundi, a écrit sur son compte facebook [ https://www.facebook.com/presidentpierrenkurunziza ] : “Embuscade contre le Chef d’État-Major de la FDN : Je présente mes condoléances aux familles éprouvées. Tout sera fait pour arrêter les coupables“.

Selon les confrères de Révélation Ivy ( https://www.facebook.com/profile.php?id=100009318276896 ), le blessé parmi les insurgés s’appelle Dombori. Il est Hima burundais [ http://burundi-agnews.org/sports-and-games/?p=4124 ] . Il s’agit d’un mutin appartenant à la FDN – un Premier Sergent Major. C’est le moustachu sur la photo. Il était au bataillon PM (Police Militaire) à la position militaire au Lycée Schepers de Nyakabiga.  La policière tuée par les insurgés était la Secrétaire du Ministère de la Sécurité Publique. Elle était Hima(kazi) burundaise, originaire de Bururi. Elle laisse une grande famille derrière elle. Un grand nombre d’insurgés ont été capturés à Musaga en même temps que le véhicule qui avait assuré leur évacuation. Ils étaient tous des Hima burundais.

Au Burundi, particulièrement à Bujumbura ( vigilance le long du Lac Tanganika ),  tout comme aux frontières RWANDA – RDC CONGO – TANZANIE, le niveau d’alerte sécuritaire ( plus de patrouilles de Polices et de Militaires, auxquelles on ajoute une très grande vigilance citoyenne ) est passé sur une échelle qui compte 4  niveau à un degré 3.
Pendant sa période électorale, le Burundi a subit une – Révolution de Couleur – ou une tentative de changement de régime organisée  par les USA, la France et la Belgique.  Un coup  d’état a raté le mercredi 13 mai 2015. Depuis quelques semaines, ces pays agresseurs ont lancé – le scénario syrien –  pour le Burundi. C’est à dire tenter d’organiser une Rébellion à partir du Rwanda, et organiser des assassinats ciblés de membres de l’Etat du Burundi afin de faire peur et de semer le KO. Cela, comme en Syrie, va provoquer un flux de réfugiés importants …

DAM, NY, AGNEWS, le vendredi 11 septembre 2015

Facebook Comments