Photo : www.gov.uk

Le Foreign Office avertit d’un attentat terroriste au Burundi

Share Button
Photo : www.gov.uk

Photo : www.gov.uk

Depuis Londres au Royaume Uni, ce mardi 6 décembre 2016,  le  Foreign and Commonwealth Office (FCO)  a prévenu ses citoyens vivant au Burundi, d’une menace terroriste imminente se référant au communiqué du dimanche 4 décembre 2016 de l’Ambassade des USA au Burundi.

Voici en anglais, un résumé du communiqué du Foreign and Commonwealth Office :
Summary – on 4 December 2016, the US embassy issued an alert warning that terrorist groups are planning to conduct attacks in Burundi, including, but not limited to, Bujumbura international airport and the Kajaga neighbourhood; including associated restaurants and beach resorts; you should remain vigilant at all times, follow the advice of local security and consider the security of each journey you make on a case by case basis [ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/burundi ]

Ces communiqués américains et anglais demandent d’éviter au Burundi de se rendre à l’ouest CIBITOKE et  à l’est MUYINGA, CANKUZO,KARUZI et RUYIGI.
Les preuves sont des conversations emails ou telecom interceptées entre des groupes d’individus extérieurs au Burundi et des citoyens burundais.

Au Burundi, la sécurité burundaise est plus préoccupée par la GUERRE HUMANITAIRE ( Faire peur sur le BURUNDI ) que l’administration OBAMA ( USA ) mène contre les BARUNDI avec la FRANCE, la BELGIQUE, le RWANDA, et le RESEAU DE L’ANCIEN DICTATEUR HIMA PIERRE BUYOYA.  Depuis quelques semaines, via des organisations comme HRW,  ils font courir le bruit d’un GENOCIDE alors que sur le terrain burundais la sécurité est à 100%.
La justice burundaise prend ces rumeurs très sérieusement et mène actuellement une enquête sur le sujet car si il arrive quoi que ce soit au Burundi, cette fois-ci les responsables étrangers, complices, seront poursuit au Burundi et à l’étranger.

DAM, NY, AGNEWS, le mercredi 7 décembre 2016

Facebook Comments