Le Burundi accuse la Belgique – Des Tambourinaires fictifs en Suisse volatilisés

SECURITE, GLOBALISATION, GUERRE HUMANITAIRE – Affaire de la disparition de tambourinaires burundais fictifs en Suisse – La Belgique aide les exilés burundais vivant en Belgique impliquée dans le coup d’état militaire raté de 2015, à regrouper leurs familles en Europe.

BUJUMBURA, Vendredi 24 août 2018 – M. NZOBONARIBA Philippe, Porte parole du Gouvernement du Burundi, a sorti un communiqué accusant l’Ambassade de Belgique au Burundi, de vouloir ternir l’image du Burundi et d’être à l’origine de l’affaire de la disparition de membres d’un groupe de “tambourinaires burundais” fictifs venus prester en Suisse au nom de l’Etat du Burundi.

Voici le communiqué du gouvernement du Burundihttp://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2018/08/bdi_burundi_disparition_tambourinaires_en_suisse_2018.pdf

La Belgique via son Ambassade à Bujumbura a réagi, au nom de l’Union Européennehttp://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2018/08/bdi_burundi_disparition_tambourinaires_en_suisse_01_2018.pdf

Avec à peu près le même modus operandi, après la tentative de coup d’état militaire raté le mercredi 13 mai 2015, la Belgique via l’Union Européenne avait fait évacué d’urgence ses agents burundais “ESPIONS” et leurs familles burundaises, impliqués dans cette affaire de putsch manqué [ http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2017/06/Bdi_burundi_securite_UnionEuropeenne-Changementderegime_REVOLUTIONDECOULEUR-contreleBURUNDI2015.pdf ou http://burundi-agnews.org/diplomatie/burundi-la-preuve-de-limplication-ue-dans-linsurrection-de-2015/ ]… Un grand nombre de ces tambourinaires fictifs disparus en Suisse sont liés à des familles burundaises ayant demandé asile en Belgique ou ailleurs en Europe, depuis 2015. La Belgique via l’Union Européenne réalise ce type d’opérations sous couvert HUMANITAIRE. Une fois en Belgique, ces individus sont accueillis et interviewés pour le compte de la – Commission d’enquête sur le Burundi ouvert à la CPI – que tente de mener les PAYS OCCIDENTAUX ( BELGIQUE, FRANCE, ET LE RESEAU DES DÉMOCRATES AMERICAINS USA ) impliqués dans le PUTSCH RATE DE 2015 au Burundi.

Au Burundi, avec ces tambourinaires volatilisés en Suisse, le gouvernement burundais pense au même phénomène qui se poursuit … Le Gouvernement du Burundi, dans son argumentaire, met en avant la facilité avec laquelle l’Ambassade de Belgique au Burundi a délivré les visas à ces gens sensés allés représenter le Burundi sans qu’ils n’aient présenté de document officiel, alors que l’Ambassade de Belgique au Burundi est minutieuse quand il s’agit de ce type de déplacements officiels. Aucun tambour n’a quitté le Burundi pour aller en Suisse, et l’Etat du Burundi n’a pas signé d’Ordre de Mission pour les 23 prétendus tambourinaires… Comme l’expliquent, les représentants européens au Burundi dans leur communiqué, ils étaient les seuls au courant de cette activité en Suisse et de ces fameux tambourinaires à qui ils ont octroyé les visa …

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, Mercredi 29 aout 2018

Facebook Comments