BURUNDI-USA: Les relations entre Bujumbura avec Washington sont bonnes!

Mme Condoleezza Rice, Secrétaire d'Etat américaine
Mme Condoleezza Rice, Secrétaire d’Etat américaine

Les relations entre le Burundi et les USA sont bonnes. La tournéeAmb.Patricia Moller d’adieu de la Famille Présidentiel Bush dans les Grands Lacs (Rwanda, Tanzanie) a été très bien ressentie dans la Région. Car elle confirme aussi le poids géopolitique grandissant de nos pays dans le monde d’aujourd’hui. Dans le domaine des Droits de l’Homme, la collaboration entre HRW (Human Right Watch) et Bujumbura est intéressante… Mme l’ambassadrice des USA, Mme Patricia Moller, est reçu en de très nombreuses occasion en consultation par les Hautes autorités du Pays.  Dès janvier 2006, le Burundi faisait parti des pays africains associer à la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique (AGOA – African Growth and Opportunity Act ).  Avec cette loi, plus de 98 % des exportations africaines à destination des États-Unis ont été admises en franchise de droits de douane. En 2007, les exportations africaines aux États-Unis dans le cadre de l’AGOA ont dépassé 50 milliards de dollars.
Le Burundi privilégie sa participation à « Africa Growth and Opportunities Act » (AGOA) notamment avec son exploitation de coton et de produits textiles.  L’Amb. Mary Carlin Yates, anciennement en services à Bujumbura, vient d’être nommé adjoint au chef de l’AFRICOM, le général William Ward.

DAM,NY,AGNEWS,28 février 2008

Facebook Comments