Burundi-Belgique: 2,3 Millions d’ EURO pour la décentralisation et le développement

Share Button
Le gouvernement du Burundi  ( 2013)

Le gouvernement du Burundi ( 2013)

En début de semaine, en province de Cibitoke, la Coopération Technique Belge (CTB) et  le gouvernement du Burundi ont conclu un accord de financement de  4,7 Milliards BIF  ( soit 2,3 Millions d’EURO) , destinés à appuyer la politique de décentralisation et les projets de développement en cours dans les communes de Buganda, Mabayi et Rugombo.

M. Jean Claude Ndihokubwayo, Ministre du développement communal, a représenté le Burundi lors de la séance de signature de l’accord.

La Belgique reste l’un des meilleurs partenaires de développement du Burundi, en entretenant de très bonnes relations d’amitié et de coopération. Toutefois le seul point noir reste qu’il existe de nombreuses critiques de discriminations ethniques [1] faites à l’encontre de la Coopération Technique Belge. Cela est d’autant plus grave car on reproche souvent à l’ancienne métropole coloniale ( la Belgique ) d’être à l’origine de la “haine ethnique” existante entre les Barundi.

En signant cette accord de coopération, la Belgique s’inscrit dans le programme de développement initié par le gouvernement du Burundi afin de remettre son système socio économique sur les rails après une quarantaine d’année d’une des dictatures qui aura été parmi les plus féroces du 20ème siècle, avec le triste de record de plus de 4,5 Millions de victimes Barundi en près de 40 ans de règne.

[1] Recrutement douteux au sein la Coopération Technique Belge (CTB), http://nyabusorongo.org/index.php/revelations/172-recrutement-douteux-au-sein-la-cooperation-technique-belge-ctb

DAM, NY, AGNEWS, le 10 mai 2013

Facebook Comments