Histoire : Le mois de Mars pour les Barundi.

Share Button

Les déportés Bahutu Barundi. Ils sont acheminés dans les Camps de Concentration du Dictateur Buyoya.1965: – 24. Mars:Albin NYAMOYA est relaché de prison. Il était accusé d'être le cerveau de l'assassinat de  Feu  NGENDANDUMWE Pierre.

1972: – Entre le 20 Mars et le 31 Mars  – Le guetapens pour capturer NTARE V s'organise … Il est orchestré entre autre par  le funeste Artémon SIMBANANIYE , Ministre des Affaires Etrangère. Le même mois, ce dernier se rend à Bruxelles… 13 Mars, M. NYARUHONGOKA Henri est arrêté en compagnie avec des artisans de RUMONGE. MICOMBERO met des barrières sur les routes BUJUMBURA,BURURI, et RUYIGI pour empêcher les nombreux burundais qui fuient vers la TANZANIE. Mi MARS BIZINDAVYI Bernard, administrateur général de la Sûreté, et le Commandant NDIKUMANA (tous deux originaires de BURURI) s'en vont à KIGOMA (Tanzanie) pour organiser le traque des réfugiés burundais.

1973: La Tanzanie a accusé mercredi le Burundi d'avoir bombardé trois villages tanzaniens, tuant trente six personnes parmi lesquelles huit Tanzaniens et vingt-huit réfugiés originaires du Burundi . Les avions sont pilotés par des militaires français.

1994: L'armée monoethnique bururundaise (les FAB) s'en prend aux citoyens burundais dont le tord est d'être de l'ethnie hutu dans les Zones KAMENGE, KINAMA et KANYOSHA et plus tard dans d'autres contrées du pays. Cas de GITURO, HEHA à KAMENGE du 5 au 9 Mars 1994, plus de 250 personnes ont été assassinés.

1995:22 Mars – Tenue d'une AG de l'ASSER (Association des Etudiants de l'Université). NKURUNZIZA Clément (Etudiant en Histoire III), MADIRISHA Willy Histoire II et HABARUGIRA Gaspard FSEA III appelle à la purification ethnique à l'Université.

1997:7 Mars – La presse internationale dénombre 500 000 personnes dans les Camps de regroupement forcé du Major BUYOYA. Une journaliste belge dénoncera le subterfuge du Major BUYOYA qui avait mis en place à KAMENGE "Un camps décent destiné à faire visiter par les organismes internationaux"(3).

1999:4 Mars – Les FAB (Forces Armées Burundaises de BUYOYA) de KABEZI rassemblent plus 100 habitants des collines de NYARENDE, SITWE,RUBERA, et CERI. Ils les assassinent à l'arme blanche et en achèvent quelques uns par balles…

2000: En mars – Ettore Malanca, journaliste français, s'est rendu en caméra caché dans les Camps de Concentrations de  Kabezi, Kavuma, Karenzi, Rushubi, Mugendo. Témoignage de l'Horreur !    

DAM,NY, AGNEWS, le 1 Mars 2012

Facebook Comments