Burundi: Un développement socio-économique en marche.

Share Button

Le Burundi est en marche sur le plan socio-économique. S.E. Nkurunziza Pierre, et  son  parti CNDD/FDD, sont résolument orientés par  la priorité au développement socio-économique du pays.  Pour le comprendre, découvrons ensemble,  le travail réalisé, entre janvier 2011 et septembre 2011, dans les différents secteurs que sont : l’éducation, la santé, l’économie, et l’environnement. Après cette lecture, il vous sera aisé de comprendre que si cela continue de la sorte, le Burundi d’ici 2015 (année des prochains scrutins), le jeune leader burundais et sa formation politique risque bel et bien  de rempiler pour une troisième législature... Apparemment, la Chine, les USA, le Japon, l’Inde, l’Afrique du Sud, la Suisse, l’Allemagne, le Luxembourg, Monaco  etc.  semblent l’avoir très bien compris !

(*) Commentaire du politologue burundais, M. Paul Bushimango, spécialiste du décryptage médiatique, pour AGnews,  suivant l’analyse trouvée dans  “Burundi : Un an par le trou de la serrure (de janvier 2011 à septembre 2011)” réalisé et publié  par  AGnews.

 

Le Socio-économique au Burundi (jan-sep 2011)Selon M. Paul Bushimango, depuis 2006, lorsque l’on observe les divers figures en images (ci-dessous), l’économie et le développement semble être une préoccupation majeur pour le pouvoir en place au Burundi.  Puis c’est le soucis de l’éducation et de la santé qui se chevauche. Et enfin  la préoccupation écologique qu’est celle de l’environnement. Actuellement,  la politique socio-économique du Burundi  est conduite par  S.E. Rufyikiri Gervais, Vice président du Burundi.

Venons au fait, abordons la question économique en observant les tendances trouvées sur terrain  depuis janvier à septembre de cette année au Burundi :

L’économie du Burundi :

  • Il y a les différentes prospections du pétrole en cours réalisé par des sociétés succursales de multinationale d’hydrocarbure.
  • La découverte d’or  et les exploitations minières du nord du pays.
  • Les politiques de privatisation du thé et du café en cours.
  • L’intégration dans l’EAC (East Africain Community).
  • La mise en place d’un secteur de l’eau et de l’électricité correcte au Burundi.
  • la construction d’écoles et de centres de santé.
  • La mise en place d’une coopération bilatérale basée sur un travail de terrain efficace.
  • La politique de plantation des arbres fruitiers en vue de permettre au Burundi de devenir un pays exportateur de fruits dans un proche avenir.
  • Le projet de construction du chemin de fer reliant la Tanzanie, et le Rwanda (3.5 mds USD).
  • Les travaux communautaires et l’élaboration de briques de construction.
  • La création des Stades dans toutes les provinces du pays.
  • La construction de villages dans toutes les provinces burundaises.
  • La connectivité -internet- hertzienne large bande..
  • La mise en place d’une dorsale à fibres optiques  (Internet).
  • Une politique des jeunes basée sur le devoir de devenir des acteurs de développement.
  • La mise en place d’une nouvelle réglementation dans la distribution du sucre
  • La construction des infrastructures d’intérêt public (ex. un bureau provincial ou un dortoir pour les élèves dans un établissement scolaire etc.)
  • Une politique de décentralisation des bureaux de la Poste en les installant à l’intérieur du pays (permettant notamment l’expansion du recours au
    microcredit ).
  • La mise à disposition de statistiques.
  • L’informatisation du système bancaire burundais, et de ses outils technologiques.
  • La redynamisation de l’élevage moderne au Burundi.
  • Les jumelages des communes (national, régional, et international)
  • Une politique d’assainissement des finances.
  • La construction de routes nationales.
  • Lancement du plan Vision 2025.
  • la question du prix du carburant et de l’énergie en général.
  • etc.

Le Socio-économique au Burundi (jan-sep 2010)

L’Etat du Burundi est  actuellement mobilisé à relever son économie. Les indicateurs économiques sont d’année en année de plus en plus convainquant. Des pays comme la Chine, le Japan,  l’Allemagne, les Pays-Bas  et la Suisse  semblent l’avoir très bien compris. Ils sont sur le terrain avec les citoyens burundais, et leurs autorités. Ils font ensemble …

Quand à l’éducation, découvrons ensemble :

  • Une politique de redéploiement des enseignants à travers tous les recoin du pays.
  • Une mobilisation internationale sur le manque criant de matériel didactique dans les écoles.
  • Mise en place de gestionnaire financier  dans les écoles, ou bâtiments publiques.
  • Prise en compte de la question des abandons scolaires.
  • Prise de conscience de l’importance de la mise en place d’une politique d’installation automatique de paratonnerre dans les lieux habitables dont les écoles surtout à cause de la foudre qui tue souvent.
  • Une politique de convergence inter universitaire national et régional (EAC).
  • La mise en place d’une connection internet à la Bibliothèque nationale du Burundi ( connectivité hertzienne).
  • etc.

Le Socio-économique au Burundi (jan-dec 2009)

Il faut se mettre en tête qu’au Burundi, aujourd’hui chaque commune possède des écoles primaires, un collège ou deux … Il y a  129 communes au Burundi. La politique de redéploiement des enseignants permet de bien répartir le corps professoral à travers tous le pays. Le secteur éducatif est  un de ceux  qui  crée le plus d’emplois en ce moment au Burundi.

Passons directement  au secteur de  santé au Burundi :

  • Mise en place d’un planning familial modernisé : Qui  doit accélérer la mise en place d’une politique de contraception efficace; qui doit aussi sensibiliser sur le programme national de santé reproduction; et qui va vulgariser l’utilisation de préservatifs dans les écoles secondaires et dans les Campus Universitaires.
  • La politique nationale de redéploiement des infirmiers et des médecins.
  • Les questions de la sécurité des médicaments et de leurs prix sont posées. L’Inde est un des pays les plus généreux dans le don de médicaments. Le
    gouvernement multiplie ses campagnes contre la vente illicite des médicaments.
  • La construction d’hôpitaux spécialisés et équipés  à travers tout le pays(ex. hôpital de Mpanda).
  • Une lutte contre la malaria efficace avec la campagne de distribution gratuite de moustiquaires imprégnées.
  • La mise en place de latrines dans les écoles en construction, plus généralement construire des latrines publiques.
  • L’ouverture à une politique de campagne d’opérations gratuites (normalement très chères) menées par des ONGs pour les citoyens les plus pauvres.
  • Des campagnes de don de sang.
  • etc.

Le Socio-économique au Burundi (jan-dec 2008)

Dans la dynamique actuelle, le gouvernement burundais s’atèle à la question de la démographie galopante  en y apportant des solutions. La santé doit être accessible à tous les citoyens car on découvre désormais des centres de santés et des hôpitaux dans tous les coins du Burundi. La politique de redéploiement du corps médicales est essentielle….

Pour terminer, voyons ensemble les questions environnementales qui touchent les Barundi :

  • La pollution des eaux par des sociétés (ex. les abattoirs etc.)
  • Les conséquences de l’effet de serre au Burundi : – Les multiplications de pluies diluviennes et de leurs dégâts ; – la sécheresse de plus en plus fréquentes; – et la famine.
  • La lutte contre les bactéries qui s’attaquent aux légumes et fruits ( comme la bactériose du bananier BXW etc.) ou encore contre les virus qui
    déciment le bétail (ex. la grippe aviaire).
  • La mise en place d’une politique de drainage des rivières.
  • La prise de conscience que le Burundi peut un jour être frappé par un tremblement de terre. Comment s’y préparer ?
  • La lutte contre la déforestation et les feux de brousse.
  • La mise en place d’aires protégées à la forêt naturelle de la Kibira et de la réserve de la Ruvubu.
  • etc.

Le Socio-économique au Burundi (jan-sept 2006)

Ce qui est encourageant, c’est de voir que le régime au pouvoir au Burundi vit  désormais avec ces questions écologiques en tête. Pour rappel, en 2006,  – la sécheresse et la famine –  étaient  dominées  l’actualité économique nationale… “

Pour ceux qui souhaitent par eux mêmes, ils peuvent découvrir  différents faits que retracent  AGnews  à travers  son document  “Burundi : Un an par le trou de la serrure (de janvier 2011 à septembre 2011). Ils parlent d’eux-mêmes.  Le Burundi est bien un pays qui se tourne radicalement vers le développement.”


Au mois de  janvier 2011, on retient :

Du point de vue santé :

· Dix élèves enceintes  sont  contraintes d’arrêter prématurément  le Lycée Pédagogique communal de Gihanga.

· Le Burundi n’accuse pas de carence des médicaments en dépits des problèmes d’enclavement. Selon le Directeur Général e la Centrale d’Achat des Médicaments du Burundi, Barnabé RIHANDA, les médicaments sont en quantité suffisante malgré quelques défis liés au contrôle de qualité par manque de laboratoire approprié.

· L’hôpital de Mpanda  vient d’être inauguré par le chef de l’Etat, S.E. Nkurunziza Pierre. Selon le directeur de l’hôpital, M. Alexandre Niyonkuru, il connaît déjà une grande fréquentation. Grâce à la coopération au développement chinois, l’hôpital comprend un scanner fonctionne avec 60 infirmiers, 5 médecins généralistes et 8 médecins spécialistes. Les spécialistes sont tous des citoyens chinois. L’objectif est qu’ils puissent former des spécialistes barundi.

Des questions écologiques ou environnementales :

L’abattoir de Ruziba jette tous les déchets dans la rivière Mugere.  La conséquence est que  les habitants de la zone Ruziba en commune de Kanyosha  ont une eau potable polluée. Cette population, avec les autorités concernées, tente de trouver une solution…

Concernant le secteur éducatif :

· Certaines écoles primaires ayant ouvertes leurs portes dernièrement, dans la province de Gitega accusent un manque criant de matériel didactique. 12 écoles primaires des communes Gitega et Makebuko  ont reçu de la part de l’ONG « Caire International » dans son projet « IZERE »  des équipements scolaires.

· Le redéploiement en province scolaire de Makamba  commence…

· Selon le directeur du Lycée Makamba, M.André NINIHAZWE ,  son  lycée  connaît des problèmes suite à des arriérés de 11 Millions de Franc Burundais (BIF)qu’il doit à la Direction Générale de l’Hydraulique et de l’Energie Rurale (DGHER) pour les services d’électrification du lycée.  Le directeur demande le concours du ministère ayant l’enseignement secondaire dans ses attributions dans la régularisation et le paiement de cette facture

· Le Rotary Club de Bujumbura vient d’accorder un don d’équipements aux responsables de l’université de Mwaro.

· La  question de jeunes étudiantes enceintes  au lycée se pose de plus en plus… Dans la province de Bubanza, dix élèves  viennent de quitter  le Lycée Pédagogique communal de Gihanga parce qu’elles étaient enceintes.  Le directeur de l’établissement, Nestor NGENDABANKA, explique  toutes ces jeunes filles sont majeurs…

L’économie burundaise:

· La société britannique Surestream Petrolium  se prépare pour faire la prospection du pétrole dans la plaine de l’Imbo.

· Le directeur général de l’agence britannique de coopération au développement (DFID), Frank Matsaert, va  débloquer une enveloppe financière de l’ordre de 21,9 millions de livres sterlings (environ 40 millions d’ USD ). Ce soutien financier  accompagnera le Burundi  dans son intégration à la communauté est-africaine (EAC) de libre échange.

· Les études pour la privatisation des usines théïcoles sont  terminées et d’autres sont en cours, selon le directeur général de l’Office burundais du thé (OTB), M. Alexis Nzohabonimana.  La production de thé vert en 2010 au Burundi a atteint quelque 8.016 tonnes, contre près de 7.000 tonnes la saison précédente, soit une croissance de 20%.

· La Banque mondiale  poursuit sa politique de financement du  secteur de l’eau et d’électricité au Burundi.

—————————-

Au mois de  février 2011  :

 

En ce qui concerne la Santé :

· S.E Monsieur Pierre Nkurunziza  procède à l’inauguration de l’ Ecole Paramédicale à Gisuru, à  Ruyigi (est) , frontalière avec la Tanzanie. Cette école est en grande partie le fruit des efforts de la population de la commune de Gisuru, appuyée par un groupe grec réuni au sein de Heart Doctors « l’Association des Médecins du Cœur ». La population de Gisuru a appuyée le financement  des travaux à hauteur de 150.000 Euros. Le chef de l’Etat a contribué pour 2000 tôles, du ciment et des fers à béton pour la construction de cette école. On attend dans un premier temps 160 élèves-techniciens médicaux.

· Le Vice-Président du Burundi, S.E. Gervais Rufyikiri lance officiellement la campagne de distribution gratuite de moustiquaires imprégnées … Plus de la moitié des 8,1 millions de Burundais devraient être servis en moustiquaires imprégnées  pour prévenir et mieux lutter contre  la malaria. L’opération va d’abord couvrir 8 des 17 provinces qui ont été ciblées pour le caractère endémique de la malaria, selon la ministre de la Santé publique et de la lutte contre le SIDA, Mme Sabine Ntakarutimana. Plus de 4,2 millions de personnes étaient  touchées par la malaria en 2010.  Cette maladie due aux piqûres de moustiques passe pour la première cause d’hospitalisation et de décès dans le pays.

· Le don des médicaments accordés  par l’Inde au Ministère de la Solidarité nationale  est  distribué  dans les divers centres de santé et hôpitaux du pays…

Questions environnementales :

· Douze personnes sont mortes foudroyées et une cinquantaine d’autres ont été blessées  lors d’un orage qui s’est abattu sur la commune de Nyabikere dans la province de Karuzi,  selon le maire de cette commune, M. Léonidas Nakumuryango.  L’école primaire a subi de nombreux dégâts matériels.

· Deux enfants ont été foudroyés   au cours des pluies diluviennes dans la commune KABARORE  de la province KAYANZA.

· La bactériose du bananier BXW s’attaque aux bananiers des provinces CANKUZO, RUYIGI et BUBANZA.

L’éducation :

· Le ministre en charge de l’enseignement primaire et secondaire  reçoit  les responsables d’une  grève des enseignants ( STEB, SLEB,SINAPP et CONAPES).…

· Le Président  du Burundi, S.E. Pierre NKURUNZIZA, avec la population de KARERA, est entrain de construire un Lycée technique …

· Une fillette de 13 ans a été battue par son enseignant à l’école primaire de Kimina dans la commune de Kabezi dans Bujumbura Rural.

· Huit cent enseignants sont  redéployés dans la province de BURURI

 

Au niveau économique :

· Le COMESA et la CEA décaissent  8,3 millions d’Euros d’appui au budget national burundais.

· La coopération japonaise  accorde  un don de 4,3 millions d’USD dans le cadre de l’aide alimentaire.

—————————-

Le mois de  Mars 2011  :

 

En ce qui concerne la Santé :

· Le programme national de santé reproduction se heurte aux obstacles de sensibilisation.  Les obstacles sont :  le faible niveau d’instruction; le problème de sensibilisation de l’administration et des différents leaders;  le concubinage et les mariages précoces ;  les rumeurs opposées aux méthodes contraceptives et les croyances religieuses… etc.  Deux ou trois enfants au maximum par couple, ça serait l’idéal pour une bonne planification familiale au Burundi, compte tenu de la démographie galopante et les problèmes de développement en passant par les problèmes de santé maternelle et infantile, les problèmes de scolarisation, etc.

· La journée de lutte contre la tuberculose  est célébrée dans les provinces de Gitega, Kirundo, Muramvya.  Dans la province de Kirundo, certaines personnes confondent jusqu’à présent la tuberculose et le poison, ce qui engendre des fois la mort pour certains tandis que d’autres arrivent à l’Hôpital étant dans un état critique.

· En province de Muramvya, l’école primaire de GAKENKE ferme suite au manque de latrines.

· Le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage  réceptionne  des équipements de laboratoire et de matériel roulant pour la modernisation du laboratoire vétérinaire de Bujumbura qui sera désormais en mesure d’analyser la grippe aviaire, la grippe humaine ainsi que d’autres maladies transfrontalières.

 

Questions environnementales :

· Des fortes pluies  sont tombées dans la capitale Bujumbura et elles ont causé beaucoup de dégâts matériels dans la commune urbaine de CIBITOKE où des maisons ont été envahies par l’eau. La plupart ont été démolies.

· Les communes de BUSONI et de BUGABIRA de la province de KIRUNDO sont menacées par la disette à cause de la sécheresse.

· Le bilan des dégâts causés par une pluie torrentielle mêlée de grêle qui s’est abattue sur plusieurs communes de la province de Ruyigi  est catastrophique. L’administration et la population des communes les plus touchées à savoir Ruyigi, Butangwa, Nyabitsinda et Kinyinya demandent une aide d’urgence …

· La Brasserie du Burundi organise une portée ouverte et montre aux défenseurs de l’environnement, le traitement de ses eaux usées. La BRARUDI consomme trois pour cent de la production d’eau de la REGIDESO. Les eaux usées de la BRARUDI sont envoyées dans le centre de traitement des eaux usées des SETEMU.

L’éducation :

· Le président du Burundi, S.E. Pierre Nkurunziza,  procède à l’ouverture de la deuxième assemblée annuelle du Conseil inter universitaire de la Communauté Est-Africaine (IUCEA). Le but de cette assemblée est  de voir comment améliorer le système éducatif dans les universités de la Communauté Est-Africaine EAC afin de les acheminer toutes vers une intégration régionale et un développement durable.

· La mesure de redéploiement des enseignants a été exécutée à soixante cinq pour cent au niveau national selon  Mme  Marcelline BARARUFISE, députée en charge de la Commission Education à l’Assemblée nationale.

· Les élèves de l’Ecole Technique secondaire de Kamenge  plantent  des arbres fruitiers dans le but de soutenir le programme de Multiplication de arbres fruitiers, un programme initié par le chef de l’Etat.

L’économie :

· La coopération belge investie  5 millions d’EURO  dans  le secteur agricole burundais.

· Le Burundi et le Fonds monétaire international (FMI) ont signé un accord de prêt sans intérêts d’un montant de 160 millions de dollars sur les trois prochaines années. Le FMI demande aux autres bailleurs d’appuyer le Burundi.  Le représentant résident du Fonds Monétaire International (FMI) au Burundi est satisfait des efforts du gouvernement burundais en ce qui concerne la gestion des finances publiques.

· Le Burundi, avec le Rwanda et la Tanzanie, cherche 3.5  Milliards d’USD pour leur projet commun de chemin de fer.

· Le Président du Burundi, S.E. NKURUNZIZA Pierre, en visite dans la province de MURAMVYA, est occupé  avec la population de la commune BUKEYE dans les travaux de construction d’une école primaire de NYARURAMA. Ces travaux communautaires concernaient aussi la collecte des briques pour la construction d’une tribune au terrain de football situé dans la commune BUKEYE.

 

—————————-

En Avril 2011:

Point de vue santé :

  • Le ministère de la Santé lance une campagne contre la vente illicite des médicaments.
  • Le Président du Burundi,Son Excellence Nkurunziza Pierre et le secrétaire général de l’Union Internationale des Télécommunications, M. Hammadoun Touré ont  lancé officiellement la connectivité hertzienne large bande au Burundi.   Désormais l’hôpital de Ngozi est connecté à internet par liaison hertzienne. Il s’agit d’une activité rentrant dans le cadre de la retraite gouvernementale sur l’utilisation des technologies de l’information et de la communication. Par la suite, il a été également effectué un lancement  d’une connectivité hertzienne au lycée de Burengo.
  • Le Coordinateur du FUCOS ( Forces Universitaires Contre le Sida)  éprouve des difficultés dans la distribution des préservatifs dans des écoles secondaires et Campus Universitaires.  Selon lui, des jeunes gens animées de mauvaise foi  brûlent les préservatifs qu’ils ont mis à la disposition des usagers.

L’environnement :

  • 30 salles de classe étaient  détruites par des pluies diluviennes en province de Cibitoke. Le directeur provincial de l’enseignement à Cibitoke a demandé au ministère en charge de la solidarité nationale de venir en aide aux établissements sinistrés, en leur accordant des tôles et du ciment et abris provisoires en attendant que la situation se normalise.
  • « Le drainage des rivières peut diminuer sensiblement l’insécurité alimentaire au Burundi. » ,selon le consultant Adelin Ntungumburanye.
  • Seize mille ménages des différentes communes de la province Karusi étaient menacées par la disette suite aux pluies diluviennes.
  • La plupart des habitants de Bujumbura ont été réveillés par des secousses sismiques de magnitude 4,8 selon les données publiées par l’U.S. Geological Survey. L’épicentre du tremblement de terre se trouverait à 44 km au sud-est de Bujumbura, à 11 km de profondeur. Il n’y a pas de dégâts matériels ou des pertes en vies humaines enregistrés jusqu’à maintenant.

L’éducation :

  • Les écoles primaires de la commune GITERANYI dans la province MUYINGA manquent de bancs pupitres. L’Hôtel Club du Lac TANGANYIKA a octroyé cent bancs pupitres à l’école primaire de GITERANYI III, un don d’une valeur de sept millions de francs BU.
  • Il est prévu que le système Licence-Maîtrise-Doctorat (LMD) va être effectif en 2012 au Burundi. Marie Josée Bigendako n’en doute aucune seconde : « La machine est déjà en marche. L’université est déjà avancée en ce qui concerne l’harmonisation des programmes pour les adapter à ceux de la Communauté Est Africaine », assure celle qui a en charge les services académiques à l’Université du Burundi (UB).

L’économie :

  • Le Président du Burundi, Son Excellence Pierre Nkurunziza, a annoncé le démarrage prochain de la mise en place de la dorsale à fibres optiques au Burundi. Le Burundi compte se doter d’une fibre optique avec le lancement des travaux de l’installation des câbles, à en croire la ministre burundaise des Télécommunications, de l’Information, des Communications et des Relations avec le parlement qui a présenté  le calendrier des premiers travaux qui ont été financés avec l’appui de la Banque mondiale. On parle de 1,300-kilometres de fibre optic pour couvrir les 17 provinces du Burundi. L’avantage est que internet sera rapide et moins cher.
  • Le Président de l’Assemblée Nationale Pie Ntavyohanyuma a fait le déplacement à Mwaro, dans le cadre de la construction d’une école primaire.
  • Le vice Président du Burundi, S.E.  Rufyikiri Gervais, se trouvait en commune de Bugendana de la province Gitega, où il s’est joint à la population locale pour terrasser un terrain sur lequel sera érigé une école primaire.
  • Le chef de l’Etat; S.E. Pierre Nkurunziza, a participé à la construction d’un stade moderne au chef-lieu de la province Ruyigi, un stade d’une valeur d’un milliard de Francs Burundais.
  • Des études de faisabilité seraient suffisamment avancées pour espérer passer à l’exploitation des gisements encore dormants de nickel à l’horizon 2017, a déclaré le ministre burundais de l’Energie et des Mines, Moïse Bucumi.
  • La Première Dame du Burundi SE Denise Nkurunziza a effectué les travaux communautaires au jardin sportif de Rohero connu sous le nom de « Jardin Chez Jean Jacques » situé au quartier INSS de la commune Rohero en mairie de Bujumbura.
  • Vers le désenclavement progressif de certaines communes de Bujumbura rural « L’engagement de la coopération allemande se concrétise progressivement dans les communes Kanyosha, Nyabiraba, Mukike dans Bujumbura rural, » selon  l’Ambassade d’Allemagne au Burundi. Les travaux de réhabilitation des pistes choisies comme prioritaires par les autorités provinciales et communales sont en train d’être mis en œuvre par la GIZ à travers le Projet de Prévention de Crises et Reconstruction dans Bujumbura rural (PPCR), en collaboration avec les communes.
  • Inauguration de la connectivité hertzienne à la Bibliothèque nationale du Burundi … Cette connectivité va alléger le travail des étudiants à la recherche de matière qui entrent dans les travaux de fin d’études, et permettra aussi aux professeurs d’être informés et développer ainsi leurs savoirs et savoir-faire.
  • Le Chef de l’Etat du Burundi,S.E. Pierre NKURUNZIZA relance la campagne de plantations des arbres fruitiers dans les provinces de BUJUMBURA RURAL ; BUBANZA ; CIBITOKE et dans la municipalité de BUJUMBURA ainsi que dans la commune de RUMONGE.
  • Distribution aux commerçants de stands et boutiques au nouveau marché moderne de Ngozi;
  • Deux personnes sont mortes à Gatovu Zone Munagano de la Province Muyinga, suite à l’éboulement de terrain lors d’une exploitation de l’Or dans cette localité.
  • Le chef de l’Etat, S.E. Pierre Nkurunziza a effectué les travaux de développement communautaires au chef-lieu de la province NGOZI et à RWABIRIRO en commune de Mwumba .Il s’agissait partout, de mélanger le gravier pour la construction des infrastructures d’intérêt public. A Ngozi, le chef de l’Etat a participé à la construction du bureau provincial et à Rwabiriro, il s’est joint à la population de cette localité pour construire un dortoirr pour les élèves d’un établissement technique qui a été aménagé dans cette entité.
  • La privatisation de la filière café est décriée par les caféiculteurs de  la Confédération nationale des associations des caféiculteurs du Burundi (CNAC).
  • Ouverture du bureau de poste de la commune de kinama par le Ministre Victoire Ndikumana … « C’est le 95e bureau postal ouvert à travers le pays, sur les 189 prévus“, selon le directeur général de la Régie nationale des postes, M. Gilbert Baranyizigiye La grande innovation de ce bureau de poste réside dans l’octroi des crédits.

    —————————-

Au mois de Mai 2011 :

La santé :

  • Des Burundais ayant un bec de lièvre ont bénéficié d’opérations gratuites durant deux semaines grâce à l’association néerlandaise Izere. L’Ong  hollandaise  INTERPLAST a entamé une série d’opérations de malformations physiques respectivement au Centre hospitalo-universitaire de KAMENGE et à l’hôpital de GITEGAL’Association Izere a organisé des opérations chirurgicales à Kibimba
  • Le président du Burundi, S.E. Pierre NKURUNZIZA, appelle les Burundais à mettre au monde des enfants dont ils sont capables d’éduquer et de prendre en charge.
  • Deux jours de formation en vue de lutter contre le diabète ont été organisés dans les provinces de BUJUMBURA et de CIBITOKE.
  • En complément de l’annuaire statistique, EPISTAT vient de relancer son bulletin de l’information sanitaire et de la surveillance épidémiologique, le BUSNIS. Quatre bulletins seront prévus par an.
  • Les infirmiers du district sanitaire de Cankuzo et Murore se sont joint au monde pour célébrer la journée internationale des infirmiers.
  • Les artistes burundais regroupés au sein du Forum national des artistes pour l’action et le développement (Fnaad), en collaboration avec l’Onusida et le Sep/Cnls sous le haut patronage du ministère de la jeunesse, des sports et de la culture ont organisé un spectacle sur la sensibilisation à la lutte contre le Sida.
  • L’ Association des psychologues pour la promotion de la santé mentale (Aprosame) a présenté r un rapport sur l’état des lieux de la santé mentale au Burundi.
  • Le ministère de la Santé promet des solutions à la question du redéploiement des infirmiers

L’environnement :

  • Les députés de l’EALA, commission agriculture tourisme et ressources naturelles sont en tournée dans les différents Etats membres de l’EAC pour des explications relatives au projet de loi sur la gestion des écosystèmes transfrontaliers dans la sous région.

L’éducation :

  • L’Allemagne a décidée à faire scolariser les enfants de la commune Bisoro. Environ 3 milliards de Fbu est la somme que la République d’Allemagne a donné à la commune de Bisoro dans la province de Mwaro pour promouvoir le secteur de l’éducation.
  • Le Lycée Rubanga de Bururi a remporte la compétition nationale interscolaire de cette année organisée dans la province Ngozi. La province Bururi a été classée première catégorie homme et femme. Le Lycée Shombo de Muramvya est classé seconde.

L’économie :

  • 8 millions d‘USD sont octroyé par la Banque mondiale pour être affectée dans le secteur d’informatisation du système bancaire burundais, et des outils technologiques de la même banque.
  • Le Président du Burundi, S.E. Pierre NKURUNZIZA, distribue des plants fruitiers sur la colline KAVUMU en zone KABUYE de la commune et province de KAYANZA
  • Dans l’optique de redynamiser l’élevage moderne au Burundi, le FIDA (Fonds International pour le Développement de l’Agriculture) a distribué du petit et du gros bétail aux populations les plus démunies de quelques province du Burundi. Madame le ministre de l’agriculture et de l’élevage, Odette KAYITESI a visité les populations qui ont déjà bénéficié de cette aide dans les provinces de Bururi et Gitega.
  • Une délégation de Belges flamands a visité la commune urbaine de Bwiza au Burundi.  Bwiza vient d’être jumelée avec la commune Kapelle-op-den-Bos de Belgique. Selon l’administrateur de la commune de Bwiza, Espérance Ngerageze, il y aura des personnes qui vont avoir du travail lors des travaux de pavage ou de construction des infrastructures dans cette commune, suite aux projets en cours grâce à la coopération bilatérale entre Bwiza et la commune de Kapelle-op-den-Bos.
  • Le Burundi a enregistré des recettes fiscales estimées à 123 millions de dollars américains au cours du premier trimestre de cette année, soit une augmentation de 23 pour cent par rapport à la même période de 2010 (L’Office burundais des recettes (OBR))
  • La société « Engen » a remis  au Président du Burundi, S.E. Pierre Nkurunziza, une école secondaire de huit salles de classe avec un bloc sanitaire baptisée « école d’excellence », construite sur la colline Karurama, commune Rugombo en province de Cibitoke (nord-ouest).
  • Dans son projet d’assainir la ville, la Commune Gitega  compte construire des latrines publiques. Le parking Gitega-Bujumbura sera le premier à en avoir.
  • Selon  M. Potvin, de Flemish Gold Corporation, sa sociétée contribue à la diminution des chômeurs. « Notre société emploie une centaine de Burundais qui, à côté de l’emploi, bénéficient de l’expérience en matière d’exploitation minière », dit- il.

    —————————-

Au mois de Juin 2011 :

La santé :

  • 36.151 donneurs de sang  sont enregistrés en 2010 au Burundi.

  • La Ministre de la santé publique et de lutte contre le Sida ( Mspls), Dr Léocadie Nivyindika,  informe sur l’état d’avancement du processus de redéploiement de son personnel.

L’environnement :

  • A l’approche de la saison sèche, le Chef l’Etat Pierre Nkurunziza appelle la population à la sauvegarde de l’environnement en évitant la déforestation et les feux de brousse. La protection de l’environnement est un devoir à la fois civique et divin, selon le Président Nkurunziza.

  • Le Ministre NIBIRANTIJE  explique le projet concernant  la protection des aires protégées surtout la forêt naturelle de la Kibira et la réserve de la Ruvubu…   Ce projet sera exécuté à hauteur de 3.159. 000  d’USD. Il s’agit d’améliorer l’efficacité du système de gestion des aires protégées pour la conservation de la biodiversité au Burundi à travers l’engagement des parties prenantes.

L’éducation :

· L’encadrement des jeunes en vacance reste une priorité pour les deux prochains mois, rappelle le Président du  Burundi. Selon ce dernier :  « Ces jeunes ont de la force et de la volonté pour participer aux travaux de développement du pays  … Ils devront être impliqués dans l’exécutions des grands projets en cours notamment la construction des infrastructures sociales et des villages modernes ».

· Les préparatifs de la passation du test national pour les élèves de la 10ème  vont bon train dans les provinces de Bujumbura et Makamba.

· Un partenariat entre l’université du Burundi et les universités flamandes est signé pour une durée de douze ans. Selon le recteur de l’université du Burundi, Monsieur Gaston HAKIZA , le programme d’appui à la recherche et à la formation couvrira cinq domaines dont l’agriculture, la médecine et le droit.

· Le ministre de l’Enseignement de base et secondaire demande le concours des parents pour stopper le phénomène des abandons scolaires.

· La France, le Royaume Uni et la Belgique envoient plus de 2 millions de bouquins au Burundi.

L’économie :

· Le chef de l’Etat participe aux travaux communautaires en province de Cibitoke.

· Le président du Burundi, S.E. Pierre Nkurunziza, approuve des projets de convention et d’octroi d’un permis de recherche d’hydrocarbures dans le lac Tanganyika.  Le Lac Tanganyika est  partagé en 4 blocs qui seront  explorés par les sociétés AZ Petroleum du Nigéria, Minergy RE Limited du Brésil, Surestream et South African Mineral Ressources.

· Une découverte de l’or  au Nord du pays, Kirundo, attire les jeunes étudiants des écoles primaires de la province. Les  jeunes  partent pour se faire embaucher dans l’extraction de l’or, attirés par l’argent qu’on leur paye facilement en liquide.

· Les importations burundaises ont augmenté de 38 %  au premier trimestre de l’année par rapport à la même période en 2010, en partie en raison de la hausse des achats de matériaux de construction et produits alimentaires, dixit la banque centrale du Burundi.

· Le Président du Burundi,S.E. Pierre Nkurunziza, inaugure  la route nationale reliant les chefs-lieux des provinces Ruyigi et Cankuzo (est) RN13 dans des cérémonies riches en couleurs qui se sont déroulées dans la commune de Bweru, aux confins des deux provinces.

· L’élimination des barrières non tarifaires est  au cœur des pays de l’Eac.

· Le Président du Burundi, Son Excellence Pierre Nkurunziza est avec la population de la commune Cankuzo en province Cankuzo (est). Il participe à des travaux de développement communautaire  à Mugozi où on est en train d’ériger un centre de santé et  à Nyamparahara où  on construit le  bureau du directeur de ce qui sera une école technique secondaire.

· La récolte du café attendu cette année pourra avoisiner 21.000 tonnes selon les prévisions de l’Agence de Régulation de la Filière Café au Burundi, ARFIC.

· Le Président du Burundi, S.E. Pierre Nkurunziza, en compagnie des journalistes, visite un champ situé à Nyarusange de la province Gitega (centre) où il pratique une agriculture de bananes et ananas associée à un élevage de bovins et l’apiculture.

· En partenariat avec une équipe de chirurgiens ophtalmologues indiens, le Rotary club de Bujumbura organise une campagne des opérations cataractes et glaucomes dans les enceintes du Ghandi mémorial hospital.

· La réhabilitation de la route partant de la Route nationale n°3 va bientôt débuter assure  le Vice Président du Burundi, S.E. Rufyikiri Gervais.

· Le Président du Burundi, S.E. Pierre NKURUNZIZA se joint à la population de la colline MUGOZI de la commune CANKUZO pour y construire un Centre de santé.

—————————-

En Juillet 2011:

En matière de santé, la pénurie des antirétroviraux cause préjudice à certains  malades.

L’éducation :

· Le ministre de l’Enseignement supérieur  M. Julien Nimubona annonce qu,à partir de la prochaine année académique, pour accéder à l’Université, publique ou privée, il  faudra réussir l’examen d’Etat. Les préparatifs de l’Examen d’Etat, édition 2011 vont bon train.

L’économie :

· L’entreprise SUPREMO organise un séminaire « Ikawa Yacu, yes we can ». Le café burundais attire  de plus en plus d’investisseurs.

· La coopération  nipponne  investit 20 millions d’USD pour réhabiliter les artères de Bujumbura. Il s’agit du Projet japonais de réhabilitation des routes et des infrastructures de la ville de Bujumbura. Le Vice Président M. Térence Sinunguruza participe aux travaux de traçage de route …

· Le Président du Burundi, S.E.  Nkurunziza Pierre  lance officiellement le programme Vision 2025.

· La population de Ngozi   participe aux travaux communautaires pour la construction d’un bâtiment abritant le bloc administratif de cette province.

—————————-

Le mois d’ Août 2011:

Du point de vue santé,  il y a une recrudescence du choléra en commune de Rumonge.

Concernant l’économie, une commission vient d’être mise en place pour étudier la question du carburant au Burundi  car  presque toutes les stations service de la capitale sont fermées.

Au mois de Septembre 2011:

Le domaine de la santé :

· Au point de vue environnemental,   100 hectares de boisement  ont été consumés par le feu dans la forêt naturelle de BURURI située près de VYANDA.

· Au niveau de l’éducation,  les étudiants de l’Ecole Normale Supérieure sont en grève pour des revendications académiques.  Pendant ce temps, les élèves en vacances à Vyanda viennent de fabriquer 300.000 briques.

L’économie :

· La REGIDESO organise une conférence de presse pour expliquer les nouveaux tarifs de l’eau et d’électricité.

· Le Vice-président, M. Térence SINUNGURUZA apporte du ciment et des tôles à l’école primaire NYABIHANGA III en province de MWARO.

· Le Président du Sénat, l’honorable Gabriel NTISEZERANA participe aux travaux communautaires sur la colline KARAMBIRA de la commune RUGAZI de la province BUBANZA.

· Le président du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre,  participe à la construction du stade de Kayanza

· La SOSUMO envisage une nouvelle réglementation dans la distribution du sucre. Selon le directeur commercial de la Sosumo, seul la spéculation peut expliquer la pénurie du sucre au Burundi.

· Le Gouvernement Américain accorde un don de 11 millions d’USD au B.urundi

· S.E. le Président NKURUNZIZA  inaugure à Ruyigi un stade moderne.

 

—————————-

DAM, NY, AGnews, le 22 novembre 2011.

Facebook Comments