Burundi : L'objectif d'une opposition est – elle de nuire a l'image de son pays ?

Share Button

{jcomments on}( DAM, NY, – 21/ 03/ 2006 – AGNEWS ) Décidemment Mme MC ASKIE poursuit son combat contre le gouvernement NKURUNZIZA qui souhaiterait se passer des services de l’ONUB . Le Burundi souhaite prendre sa destinée en main, et, non la mettre sous tutelle des Nations – Unies. Mais, la mission n’est pas tâche facile…

L’opposition burundaise, bien que pas assez influente au niveau national, s’avère assez efficace au niveau international. La nuisance médiatique qu’ elle provoque porte ses fruits à en observer la tendance. Elle se défoule !

Le manque de communication gouvernementale destinée à rassurer l’opinion internationale est à souligner. Si bien que de nombreuses personnes étrangères pensent que le Burundi est actuellement en guerre, tout comme l’est la Côte d’Ivoire, le Darfour etc.

Qui en pâtit ? Le Burundi, troisième pays le plus pauvre au monde, aurait besoin au contraire d’une image positive afin qu’il puisse relever son grand défi socio-économique. La population est la cible indirecte d’une opposition qui navigue à contre sens.

Au lieu de s’adonner à un travail intérieur, en aidant la population à sortir de sa misère quotidienne, afin de gagner sa confiance, l’opposition se conduit comme une force négative de la Nation !

A en lire, ce que Mme MC ASKIE a rapporté aux NATIONS UNIES, l’ autonomie du Burundi n’est pas pour demain ! L’image est ternie et en prend un coup !

Facebook Comments