Burundi: Les réformes économiques réalisées en 2012.

Share Button

       

  Les réformes économiques  de  S.E. Rufyikiri Gervais  réalisées en 2012. (Photo PPBDI.COM )

Le Vice Président du Burundi, S.E. Gervais Rufyikiri, vient de présenter un  petit bilan des réformes  économiques en cours.  Désormais avec 30 USD au lieu de 40 USD on  peut créer une entreprise en 1 jour.  Cette année, le Burundi est le 7ème pays du monde à avoir initié des réformes importantes en matière économique…
 
Le Vice Président, S.E.  Gervais Rufyikiri, a présenté les réformes économiques initiées en 2012. Il  a rappelé que le Burundi a fait un pas de géant dans le classement – Doing Business 2012 -.   Selon M. Adolphe Birehanisenge, de l’agence de promotion des investissements API, le Burundi  a  fait des avancées significatives  dans l’amélioration du climat des affaires.
 
Selon le Vice président du Burundi S.E.  Gervais Rufyikiri,  cette réussite des réformes en matière d’amélioration du climat des affaires va permettre  d’augmenter les recettes fiscales nationales et  la création de nouveaux emplois grâce aux facilités de création d’entreprises.
Les réformes économiques entreprises en cette année 2012 sont : 
 – le délai de création d’une entreprise a passé de 14 à 1 jour et les procédures exigées de 9 à 1 jour (coût de création de l'entreprise  44900 BIF ( 30 USD )  au lieu de  54900 BIF ( 40 USD) ; 
 – le guichet unique où travaillent tous les services  est fonctionnel depuis le 6 mars 2012 ; 
 – le délai de raccordement à l’électricité a été réduit de 188 à 30 jours ; 
 – le monopole de la REGIDESO dans la vente des transformateurs et autres équipements de raccordement a été supprimé ; 
 – le transfert de propriété et  paiements de taxes et impôts ne se font  plus en  94  jours mais en 10 jours, on passe de 274 heures à 46 heures ; 
 – au niveau commercial, les délais à l’export  sont  passés de 35 à 10 jours  et  à l’importation  de 54 à 22 jours ; 
 – le coût à l’import a été réduit de 4855 à 3561 USD ; 
 – et  le taux moyen de recouvrement par les créanciers  (dans le cadre de la résolution de l’insolvabilité ) est  passé de 0,0% à  65%. 
 
Le rapport Doing Business 2012 classe le Burundi à la 169 ème place sur 183 économies du globe.
En 2011, le pays était à la 181 ème place. Le Vice Président du Burundi, S.E.  Gervais Rufyikiri, se félicite de cette remontée de  12 places en une année.  Le pays est le 7ème état du monde a avoir fait des réformes économiques importantes. Le Burundi est passé de la 153 ème  à la 46 ème place au niveau de la protection des investisseurs.
 
DAM, NY, AGnews, le 2 juin 2012.
Facebook Comments