Burundi: Le Président présente un bilan chiffré de Nouvel an

Share Button

bdi_burundi_Nouvel_anLe discours du Nouvel an est une tradition de l’institution presidentielle. Cette année, il a eu lieu le 31 décembre 2013 au soir …

Depuis Ngozi, dans la soirée du 31 décembre 2013 au 1er janvier 2014, le très populaire président du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre, a présenté son message du Nouvel an à la population burundaise.

Le Président du Burundi a commencé son discours en souhaitant les meilleurs vœux à tous les Barundi, en espérant que 2014 soit pour tous les Barundi une année de paix et de prospérité dans les familles respectives. Voici un petit résumé de points clés de son discours :

  • – D’un point de vue sécuritaire, la paix et la sécurité sur tout le territoire a permis aux Barundi de bien s’adonner  aux Travaux de Développement Communautaire TDC. – Au cours de l’année 2013, 104 groupes de malfaiteurs ont été démantelés, dont 500 voleurs remis à la justice et plus de 140 armes saisies. Lors d’une des 2 campagnes organisées pour la remise volontaire d’armes à feu, 20 armes, 140 grenades, 2 000 munitions ont été remises. – Une commission nationale a été mise en place pour analyser et matérialiser les frontières avec le Rwanda, la Tanzanie et la République démocratique du Congo RDC. – Les forces de sécurité burundaises  ont été fortement solicités  à l’étranger. Elles ( l’armée FDN et la police PNB) ont participé (est participe encore) aux  forces de maintien de la paix: – en Haïti,- au Soudan, – en Côté d’Ivoire, – en Somalie et  – en Centrafrique.
  • Au niveau judiciaire, 38167 jugements  ont été exécutés sur  47231 dossiers devant les juridictions nationales. Les avocats du Ministère publique ont gagné 167 procès sur 228. Il s’agit d’une évolution positive … Concernant le processus de justice transitionnel en cours au Burundi,  S.E. Nkurunziza Pierre a félicité les membres de la commission nationale « Terres et autres biens » (Cntb). Il a espéré que le vote de la loi régissant la Commission Nationale Vérité et Réconciliation (CNVR)  pourra voir le jour au plus vite.
  • Au niveau économique, comme d’un point de vue développement, les TDC ( qui participent à la construction des écoles primaires et secondaires, des infrastructures universitaires, des stades, des centres culturels, des unités de production, des hôtels, des villages) ont permis d’établir : –  2230 salles de classe; – 2 hôpitaux  et 2 réhabilitation d’Hôpitaux ; – 40 centres de santé ; – 1427 bornes fontaines; – et  23 nouveaux villages sur les 57 déjà réalisés. -Pour le lancement de l’école fondamentale dans l’enseignement ( public et privé) , ce sont 2 600 salles de classe  qui ont servi à accueillir 135 594 élèves arrivant en 7ème année. Le chalenge a été réussi. 2 832 enseignants du secondaire et 1 495 du primaire ont été recrutés en 2013. Cette année 2014, ce sont 2 000 enseignants qui vont être recrutés. – Le gouvernement du Burundi a augmenté sa production vivrière : 20 000 tonnes d’engrais ont été distribués à 28 000 ménages. La population a aussi reçu 5 000 vaches, 2 000 chèvres et 300 étangs piscicoles. – L’image du Burundi à l’étranger ne cesse de s’améliorer, en témoigne le rapport «Doing Business» de la Banque mondiale où le Burundi a devancé 17 pays. L’Office Burundais des Recettes (OBR) a réalisé cette année des performances jamais atteintes depuis sa création en 2009. L’OBR a récolté près de 565,6 Milliards BIF soit 367,2 Millions USD. Le pays a reçu en dons en 2013 (aides extérieurs) 711,9 Milliards BIF soit 462,2 Millions USD.  – Le Burundi a exporté en 2013 environ 36000 tonnes de café cerise, 9000 tonnes de thé sec. Il était prévu une production n’excédant pas 4,8 pour-cent par rapport à 2012. En 2013, le chiffre a atteint 5,4 pour-cent.   Le pays a récolté 900 tonnes de coton. La Société sucrière du Moso (Sosumo) a produit 26000 tonnes de sucre, une production record depuis l’existence de cette société.
  • Dans un soucis écologique, 3 550 000 arbres ont été plantés  dans les provinces de Bururi, Rutana et Karusi. Et pour lutter contre l’érosion, 600 kilomètres de haies anti érosives ont été tracés.
  • Au niveau institutionnel, le chef de l’Etat du Burundi  a salué  le travail déjà accompli concernant les modifications à apporter à la Constitution en encourageant de poursuivre l’effort. Le Président a mis en garde contre  les perturbateurs.

Ainsi, le Chef de l’Etat du Burundi a présenté à la Nation les réalisations de l’État en 2013 dans beaucoup de secteurs différents, en relevant les défis  qui attendent pour 2014.

S.E. Nkurunziza Pierre a terminé en lançant un appel à la population afin qu’elle reste sereine pour  sauvegarder la paix et la sécurité, et  qu’elle participe encore plus aux Travaux de Développement Communautaire …

DAM, NY, AGNEWS, le 2 janvier 1014

Facebook Comments