Burundi: Bilan socio-économique 2012 année du Cinquantenaire

Share Button

agnews_bdi_economie_2012Africa Génération News (AGnews), dans son rapport 2012 sur la situation socio-économique du Burundi, sorti en janvier 2013  explique que  l’économie burundaise, grâce à des conditions sécuritaires favorables et aux 50 ans d’anniversaire de l’Indépendance du pays,  a été mise  à l’avant sur le plan de la politique de développement de reconstruction du tissu socio-économique que mène actuellement les autorités du Burundi, soit à 51% de la Préoccupation Socio-Economique [PSE] du pays.  L’éducation vient à 21% [PSE], suivie de la Santé 14% [PSE], puis de la question écologique ou environnemental 4%[PSE]. 

—————————————————————————————————————————–

:roll: Bilan  AGnews sur le Burundi en 2012 :

—————————————————————————————————————————–

 

agnews_bdi_economie_2012

Une particularité typique du Burundi, que l’on doit au très populaire Président africain du Burundi -S.E. Nkurunziza Pierre – , il faut ajouter à tout cela les – Travaux de Développement Communautaire TDC – 10% [PSE] (une production des citoyens Barundi) qui ajoutent à la structure socio-économique classique (ECO,EDU,SAN,ENV) un apport de près de 10% [PSE] à l’économie, 25% [PSE] à la santé, 60% [PSE] à l’éducation, et 5% [PSE] à l’environnement.

agnews_bdi_economie_tdc_2012

Découvrons ensemble quelques exemples de ce qu’a été le socio-économique en 2012 au Burundi  :

L’économie en 2012 a été :

      • La Chine accorde 22,5 Millions USD dans le cadre du CSLP II;
      • Le syndicat général des commerçants (SYGECO) trouve que les Banques avec leurs taux d’intérêts élevés tuent l’initiative au Burundi ; 
      •  L’Allemagne a décaissé un montant de 21 millions d’Euros, pour l’appui budgétaire au gouvernement burundais en 2012 ;
      • La Banque mondiale incite les privés à investir au Burundi;
      • L’avancement des études détaillées d’ingénierie des Travaux de construction du chemin de fer reliant la Tanzanie, le Burundi et le Rwanda;
      • Le lancement de la construction de la route Cankuzo-Muyinga ;
      • Des habitants de Bujumbura se lamentent de la qualité de service de la REGIDESO (la question de l’énergie);
      • Les Pays-Bas accordent au Burundi un don de près de 5 Millions d’Euros pour appuyer le secteur énergétique surtout dans les projets multisectoriels d’infrastructure Eau et Electricité et des projets d’urgence du secteur de l’électricité ;
      • Le Burundi obtient une promesse de 2,6 Milliards de dollars USD lors de la conférence des bailleurs de Fonds de Genève (période 2013 à 2016);
      • Le Hilton avec son standard “DoubleTree” ouvrira ses portes en 2014 à Bujumbura;
      • La pénurie d’essence : en octobre 608 000 litres d’essence était disponibles à la société d’entreposage des produits pétroliers du Burundi ;
      •  L’Office Burundais des Recettes est une des œuvres remarquables à l’actif du Ministère des Finances ;
      • Le manque de devises dans le secteur économique du Burundi pousse les commerçants à faire usage des monnaies étrangères. Suite à la montée du dollar américain USD, ces derniers travaillent souvent à perte ;
      • L’inauguration de la route Ruhwa-Bugarama reliant le Burundi et le Rwanda; 
      • Un fonds d’appui financier (7,5 millions de dollars américains USD pour 3 ans) mis en place par Trade Mark East Africa pour le Burundi en vue d’appuyer les initiatives tant publiques que privées de développement ;
      • La pose de la première pierre pour la construction du barrage hydroélectrique de Kaburantwa qui produira pour 20 Mégawatts avec des possibilités d’aller jusqu’à 35 Mégawatts. La durée des travaux 4 ans ;
      • La Banque de Crédit du Burundi (BCB) est l’un des dix premiers contribuables du Burundi (OBR) avec un impôt qui dépasse 4 Milliards BIF (francs Burundais) soit 2,5 Millions d’USD sur l’exercice 2011;
      • La hausse des prix de l’eau et de l’électricité ;
      • Les taxis vélos et motos payent  désormais leurs impôts et leurs taxes (OBR);
      • Le budget du Fonds National d’Investissement Communal (FONIC) 2012 était estimé à 10 Milliards BIF soit 6,25 Millions USD;
      • Leo Burundi (marché du téléphone mobile) et Interbank Burundi (banque) ont lancé – le transfert d’argent par téléphone – (une innovation) ;
      • Le Burundi a été « un bon élève » au niveau régional en 2012 selon la Banque Mondiale ;
      • Les travailleurs du garage Toyota, en grève, se sont vus remplacés par d’autres travailleurs venus du Rwanda (forme de délocalisation condamnée par l’inspection du travail au Burundi); 
      • La privatisation de l’usine de café SODECO devenue BUDECA : le ministre de tutelle a signé un document marquant la 2ème phase;
      • L’Office Burundais des recettes (OBR) a fait construire un poste frontalier à arrêt unique à Kobero, frontière Burundo-Tanzanienne en province Muyinga;
      • Les hommes d’affaires turcs intéressés d’investir au Burundi ;
      • Le lancement du processus de création d’une banque africaine et d’une monnaie unique africaine ;
      • La suppression temporaire des taxes sur les produits vivriers de première nécessité pour faire face à la chèreté de la vie en 2012;
      • Une Visite d’Etat effectuée par le Président Nkurunziza en Inde couronnée de succès au niveau économique ;
      •  La société SAVONOR a offert une somme de 25 Millions BIF à la Commission chargée de préparer la fête de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance du Burundi ;
      • La KCB (Kenya Commercial Bank) a ouvret des guichets à Bujumbura ;
      • La CRDB Bank tanzanienne a ouvert ses portes à Bujumbura;
      • Le Burundi a été classé 169 ème au “Doing Business 2012” en passant de la 181ème position au monde en 2011 ;
      • La Banque ECOBANK a ouvert un compte pour la Diaspora burundaise dénommé Diaspora Account ;
      • Le Burundi Organic Agriculture Movement (BOAM) fait la promotion de l’agriculture biologique ;
      • Le ministère du Tourisme commence une politique de réhabilitation des places culturelles ;
      • 4800 tonnes sera l’excédent de la production de l’huile de palme en 2016 au Burundi ;
      • Les hommes d’affaires Belges et Burundais veulent créer un partenariat commercial;
      • Le fond de microcrédit rural célèbre ses dix ans d’existence au Burundi ;
      • S.E. le président du Burundi, Nkurunziza Pierre a rencontré des hommes d’affaires britanniques ;
      • La création et exploitation d’un poste frontière à arrêt unique entre le Burundi et le Rwanda ;
      • S.E. Président NKURUNZIZA a reçu une délégation de Transparency International ;
      • South African Airways commence ses vols vers le Burundi ;
      • L’Union européenne finance l’aménagement du marais de MUGONGO-MUGONERA en province de MAKAMBA pour près d’un million d’euros ;
      •  ( Voir plus d’exemples dans le PDF [ECO] )

La santé  au Burundi en 2012 a été :

  • Les infirmiers du Burundi ont lancée un mouvement de grève au Burundi en fin d’année 2012 par le Syndicat National du Personnel Paramédical et des Aide-soignant (SYNAPA)
  • Le ministère de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida a lancé une campagne contre les boissons fortement alcoolisées.
  • La province de Ruyigi a du faire face à une maladie présentant des signes du choléra dans les camps de réfugiés en provenance de la République Démocratique du Congo.
  • Le problème de communication entre un Médecin et une infirmière cause la mort d’une jeune dame de 27 ans est à l’hôpital Prince Régent Charles.
  •  Des pannes de courant électrique à l’hôpital Roi Khaled de Kamenge.
  • Le ministère e de la Santé publique informe les habitants de la plaine de l’Imbo que l’épidémie de choléra est réapparue dans cette partie du territoire national.
  • Un groupe de 8 médecins hollandais ( association IZERE ) sont venus opérer bénévolement des patients souffrant de certains handicaps comme les tumeurs à l’hôpital de Ngozi.
  •  Le Centre Neuropsychiatrique de Kamenge (CNPK) affirme ne pas avoir de moyens pour s’occuper de tous les malades qui se confient à cette structure de santé mentale.
  •  Un malade détenu au centre médico-chirurgical de Kinindo pour n’avoir pas payé les frais d’hospitalisation après qu’il a été amputé d’une jambe.
  •  Les efforts du Burundi dans lutte contre le paludisme reconnus par des dirigeants africains de l’Union Africaine.
  •  La Carte d’Assurance Maladie qui est passé à 3000 BIF (soit moins de 2 USD) depuis 2012.
  •  Plus de 60000 maisons sur 173 collines de Ngozi ont bénéficié d’insecticides contre les insectes transmettant la malaria.
  •  L’organisation d’une campagne de vaccination contre la maladie de la rougeole en faveur des enfants de 6 à 59 mois.
  •  La validation du programme de lutte contre le Sida pour les cinq années (2012-2017)
  •  Le manque d’oxygène à la Clinique Prince Louis Rwagasore a handicapé les travaux de chirurgie
  • ( Voir plus d’exemples dans le PDF[SAN] )

L’éducation au Burundi en 2012 a été :

  • 62207 élèves ont passé le test pour le 2ème cycle du secondaire
  • Des abandons scolaires au Lycée Communal de Bugenyuzi en province Muyinga.
  • La grève de étudiants de l’Université du Burundi pour demander un règlement académique adéquat avec le nouveau système LMD.
  • En juin, 221 384 écoliers du primaire ont passé l’examen de fin des études primaires ( concours national 2012).
  • Au Lycée Maranatha, une grève pour dénoncer des conditions d’alimentation très mauvaise pour les élèves.
  • 8 jeunes filles élèves de l’ITEM et du Groupe scolaire paramédical mis en congé par leurs écoles à cause du fait qu’elles étaient enceintes.
  • Le préfet des études au lycée de Ruyigi en prison pour avoir mis enceinte une fillette mineure de la classe de 7ème.
  • Les internats de Bururi dans l’impossibilité de trouver de la nourriture pour leurs élèves à cause de la chèreté de denrées alimentaires.
  • Un programme Inter Universitaire Civile belge a organisé, en collaboration avec l’Université du Burundi, un atelier d’explication de l’histoire du Burundi, du Rwanda et de la RDC aux étudiants et personnel enseignant de l’Université du Burundi.
  • Les élèves de l’école paramédicale de Kibenga dénoncent un probable détournement de leur minerval qui s’élève à 10 Mille BIF (presque 6,5 USD) par élève.
  • Des mouvements de grèves ont été lancés par le syndicat Conapes pour l’harmonisation des salaires et des impôts au profit du personnel enseignants.
  • La direction de l’école belge demande plus de sécurité routière à l’Avenue Yaranda.
  • Un parent a tué un enseignant d’une école selon la police à Rumonge.
  • Les étudiants burundais boursiers ( d’une bourse d’amitié ) mécontents de la suppression de la bourse par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique sous prétexte de contraintes budgétaires.
  • Abandon des écoliers dans la province de Karusi à plus de 4,86% dont les garçons en grand nombre.
  •  ( Voir plus d’exemples dans le PDF [EDU] )

L’écologie au Burundi ou la question environnementale en 2012 a été :

  • Plus de mille hectares sur 3900 hectares de la réserve naturelle de VYANDA en province de BURURI sont déjà occupées illégalement par sept cent ménages.
  • La commune de Rugombo touchée par des intempéries ayant fait des dégâts énormes dont 40 maisons détruites.
  • La commune de Muhuta (Ruyigi) touchée par les pluies diluviennes a connu beaucoup de dégats.
  • La célébration de la journée mondiale de l’eau sous le thème : « l’eau et sécurité alimentaire ».
  • Le Dr. HAKIZIMANA Paul, de l’Université du Burundi ( Docteur en Sciences de l’Université Libre de Bruxelles) qui tente de mobiliser une génération écologie burundaise pour le sommet Rio+20.
  • Des champs de culture détruits par la pluie diluvienne en commune GISOZI (MWARO).
  • La réserve naturelle de MPOTSA (MWARO) menacée par des chenilles légionnaires.
  • A Muramvya, 2 personnes de la colline Musagara ( commune Muramvya ) surprises par les pluies torrentiels et la foudre dont 6 vaches, 5 chèvres, et 3 porcs tués.
  • Plus de 15 ha de réserve naturelle de Vyanda et Kigwena partis en fumées.
  • Près de 600ha partis en fumées dans les communes de Rumonge et Vyanda de la province de Bururi et Nyanza-Lac et Vugizo en province de Makamba.
  • Des pluies torrentielles mêlées de grêles en communes de Mwumba en province de Ngozi, de Rutovu en province de Bururi, ont fait 6 maisons détruites à Mwumba et 1 enfant tué à Rutovu dont plusieurs plantations de cultures vivrières endommagées dans les deux communes.
  • Des pluies torrentielles à Bujumbura dans les quartiers de Ngagara, Jabe et Buyenzi avec plus de 67 maisons détruites.
  •  Le Burundi à la Conférence de Doha sur le climat
  •  La validation et la mise en œuvre d’une Politique, une Stratégie et un Plan d’Action sur le changement climatique au Burundi.
  •  Le parc de la Ruvubu menacé par des feux de brousse
  •  L’association “Ceinture verte pour l’environnement” demande des mesures de protection de l’Etat pour la réserve de la Rusizi, côté Rukoko (Albert Mbonerane).
  •  ( Voir plus d’exemples dans le PDF [ENV] )

Les Travaux de Développement Communautaire au Burundi  en 2012 ont été:

  • En décembre, le Vice président du Burundi,S.E. Gervais Rufyikiri en colline Rwingiri, zone Bitare, commune Bugendana en province Gitega : Travaux à l’école primaire de Rwingiri dont le déracinement des arbres où sera érigée une école secondaire.
  • En novembre, le Président du Burundi, S.E. NKURUNZIZA Pierre, à Buganza : Préparation du béton servant à construire la fondation du dortoir des élèves de l’Ecole technique de Bubanza située au chef-lieu de la province, soit un bâtiment à 3 niveaux.
  • En octobre, le président du Sénat du Burundi, l’Hon. Gabriel NTISEZERANA en colline Gako en commune Mpanda, dans la province de Bubanza : Le déblayage du lieu où l’on va construire une école primaire local.
    Le Président de l’Assemblée Nationale du Burundi, l’Hon. Pie NTAVYOHANYUMA, en colline Munyinya de la Commune Butaganzwa,zone Ninga, dans la province de Kayanza : Le déplacement de briques pour les rapprocher des chantiers où l’on va construire un centre de santé ainsi qu’une école secondaire.
  • En septembre, le Vice président du Burundi,S.E. Gervais Rufyikiri, en colline Mitonto, Zone et Commune Rumonge en province de Bururi : Les travaux d’extension du centre de santé par la construction d’un bloc de maternité.
  • En août, le Président du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre :    – à Ruyigi : L’inauguration du stade « Urumuri » de Ruyigi (à l’est du pays) baptisé ‘Urumuri’ ou « Flambeau ».  à Muyinga : L’inauguration du stade de Muyinga( au nord du pays).      – à Ngozi : L’inauguration du Bureau Provincial de Ngozi (au nord du pays), érigé depuis mars 2011, à 4 niveaux.
  • En juillet, le président du Sénat du Burundi, l’Hon. Gabriel NTISEZERANA, le Président du Burundi, S.E. NKURUNZIZA Pierre, et le Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Pie NTAVYOHANYUMA : –  à Bubanza: L’inauguration du Bureau Provincial de la province Bubanza (nord-ouest du Burundi).
    –  à Muramvya: Les inaugurations du stade moderne dénommé « Stade Royal », du Lycée communal de Kirika en zone Buhangura en commune Mbuye, du centre de collecte de lait de Bukeye, et de l’Ecole secondaire de Nyarucamo.
    –  à Kayanza : Les inaugurations du stade de Gatwaro aux normes internationales , de l’usine Farmers trading company (FATRACO) de Vyerwa, d’une tuilerie et briqueterie et plantation fruitière à Vyerwa, d’un complexe scolaire de Buye appartenant à l’association Buntu, d’un complexe sportif de l’association le Messager FC à Buye, de l’Ecole Fondamentale de Nyangwe, d’un collège communal en colline de Mwuzumure, à Gaheta en commune de Rango : d’un centre de santé (équipé d’un panneau solaire, de 3 chambres d’hospitalisation et de 3 chambres de maternité), d’un centre d’adduction d’eau, d’un châteaux d’eau, des salle des réunions et d’un stade.
    –  à Ngozi: Les inaugurations d’un centre de santé de Bugina en commune de Kiremba, et de 2 hôtels aux chef-lieu de la province de Ngozi.
  • En juin, le Président du Burundi, S.E. NKURUNZIZA Pierre, à Gitaza et à Mutambara zone Gatete en commune Rumonge province de Bururi : La collecte du sable pour construire des salles de classe du lycée communal de la place.
  • En mai, le Président du Burundi, S.E. NKURUNZIZA Pierre, et Son Excellence Cheik Ahmed Sharif, Président de la Somalie, en province Cibitoke (ouest) : La fabrication du béton pour procéder aux travaux de pavage du bureau provincial.
  • En avril, le Président du Burundi, S.E. NKURUNZIZA Pierre, à Butezi commune Giharo en province Rutana (sud-est): Les travaux de construction d’une école en étage. Le président du parti CNDD-FDD,l’Hon. Pascal Nyabenda, à Bubanza : La mise en place de la troisième dalle de ce bâtiment à trois niveaux qui abritera le Bureau Provincial de Bubanza.
  • En mars, le Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Pie NTAVYOHANYUMA, colline Nyamitanga en commune Muhanga de la province Kayanza : Le traçage de haies antiérosives sur les collines de la zone Mubogora et protection des terres arables et de l’environnement.
  • En février, le Président du Burundi, S.E. NKURUNZIZA Pierre : – à Gihanga en province de Bubanza : Les travaux de préparation de la construction d’un village de plus de 400 maisons.
    – en commune urbaine de Buyenzi à Bujumbura (Mairie) : Les travaux de construction de l’Institut supérieur paramédical initié par l’ombudsman du Burundi, l’Hon. Sheikh Mohamed Rukara.
    – en commune urbaine de Bwiza à Bujumbura (Mairie) : Les travaux d’extension du lycée municipal de Bwiza.
    – à Maramvya en commune de Mutimbuzi à Bujumbura (Rurale) : la plantation des arbres dans le village en cours de construction.
  • En janvier, le Vice président du Burundi,S.E. Gervais Rufyikiri :  – sur la colline Tankoma commune Gitega province GITEGA : Les travaux de mélange du béton servant à la construction d’une Université polytechnique privée de Gitega.
    Le Président du Burundi, S.E. NKURUNZIZA Pierre, accompagnés de son épouse Dénise Nkurunziza,de diplomates notamment les ambassadeurs de la République du Kenya, de la République Unie de Tanzanie, de la République Populaire de Chine et du Royaume de Belgique:  – sur la colline Karera II commune Gitega province GITEGA : les travaux de mélange du béton servant à élever les colonnes d’une école technique en étage.
  • – ( Voir plus d’exemples dans le PDF [TDC]  )

Le Burundi sort depuis 2005 de près de 40 ans d’un des régimes qui aura été parmi les plus féroces du 20ème siècle. La Dictature des Bahima du Burundi (Micombero, Bagaza, Buyoya), avec plus de 4,5 Millions de victimes parmi les Bahutu Barundi (Batutsi et Baganwa compris), avec son centralisme d’état exacerbé, a régné en maître en instituant une criminalisation socio-économique. En 2005, date de la fin de la Dictature et du retour de la Démocratie, les autorités du CNDD-FDD ont mis en marche leur projet de réforme de toute la structure socio-économique du Burundi. Aujourd’hui, au niveau politico-administratif, le Burundi se décentralise (encourage les pouvoirs et acteurs locaux à plus d’initiatives en luttant plus efficacement contre la corruption ) et au niveau socio-économique, les autorités burundaises (majoritairement du CNDD-FDD), conduite par le Vice Président S.E. Rufyikiri Gervais, modernisent les systèmes éducatifs,de la Santé, de gestion du territoire, tout en tentent d’encourager l’esprit d’initiative dans le pays.

DAM, NY, AGNEWS, le 10 avril 2013

Facebook Comments