[2010] BURUNDI – BILAN : Une législature convaincante avec une sécurité retrouvée, une décentralisation en cours, et l’entrée dans l’-EAC-.

Share Button

{jcomments on}DAM, NY, AGNEWS, le 25 janvier 2010. Le Burundi d’aujourd’hui n’est plus celui d’hier. Le nouveau régime CNDD/FDD, en une législature, a réussi à changer l’image du politique tant au niveau national que régional.

La sécurité dans tout le pays est un des points forts du régime démocratique actuel. Le Burundi a mis en place de nouvelles – armée (FDN Force de Défense National), et police (PNB Police National  Burundaise). – Pour preuve, le nombre de touristes augmentent d’année en année.

Le Président du Burundi, S.E. NKURUKZIZA Pierre, est un homme que tous les citoyens peuvent côtoyer lors des travaux communautaires. Cette politique de proximité, on la doit à la décentralisation en cours dans ce pays d’Afrique, partagé entre l’orient et le centre du continent.

On remarque que les réformes politico-administratives sont nombreuses. Par exemple, les communes sont devenues des lieux où l’on fait désormais de la politique.

Les enfants barundi ont accès aux soins de santé gratuits, et vont à l’école. Bientôt les élèves du primaire oublieront les vieilles ardoises pour passer aux – labtops-. De nombreux jeunes informatiens barundi sont formés… Le passage vers le monde du numérique se réalise à grande vitesse. Avec la technologie, grâce à une politique des Télécom ouverte, tous les Barundi à travers tout le pays peuvent communiquer.

Désormais le regard des Barundi, dans la mondialisation, est celui de l’ensemble “Est African Communities” (EAC – CEA), sorte d'”Empire de Kitara” d’autrefois, en attendant que l’Union Africaine trouve ses couleurs …

Facebook Comments