[2005] Burundi – Sécurité : Rétrospective sur la question sécuritaire [De septembre 2005 à juillet 2006]

Share Button

{jcomments on}

AGNEWS – DAM – BUJUMBURA, 06/09/2006-De septembre 2005 à juillet 2006,des premiers mois difficiles dues aux changements d’ordres sécuritaires qui se sont opérés au sein du gouvernement.

De février à mai 2006,on retient le refus des réfugiés congolais “banyamulenges” de rentrer au Congo RDC pour les élections, préférant attendre, “après juillet 2006”,à l’issue des élections dans leur pays.La sécurité burundaise découvre une tentative de coup d’état dont serait impliquée une puissance étrangère en vue de déstabiliser le Burundi. Les enjeux géostratégiques régionaux étant ce qu’ils sont, mieux vaut prendre ses précautions.

Début juin 2006, une “tentative d’assassinat” à l’encontre de Mme la seconde vice-présidente ALICE NZOMUKUNDA. Selon certains militaires, il s’agissait d’un bombardement FNL-PALIPEHUTU,version contredite parles dires de RWASA (Leader du FNL-PALIPEHUTU -EDBH-).

Mi juin 2006, le gouvernement se mobilise sur la question de la criminalité urbaine en nette hausse et du rapatriement des réfugiés rwandais.

Un mois de juillet 2006 calme mais soudain à la fin du mois, on observe parmi les forces de l’ordre certains policiers et militaires “indisciplinés” commettant des infractions.Deux policiers sont tués à Gikungu, puis une attaque à Gihanga , et surtout cinq obus de mortier sur Musaga où des jeunes filles destinées à la prostitution venait d’être arrêtée …

Début août 2006, le gouvernement NKURUNZIZA échappe à un Coup d’Etat, et procède à une série d’arrestations civiles et militaires.

Facebook Comments